Regionales Midi Pyrenees 2010 : débat sur France 3. Lorsque la gauche controle les médias...

Publié le par A.P.ré. (Frédéric Guyonnet)

2010-02-11 3eme circo APRE Chavoillon 039
Hier soir, France 3 Midi Pyrénées avait invité Christian Picquet (Front de Gauche), Gérard Onesta (Europe Ecologie), Brigitte Barèges (UMP-NC-MPF) et Martin Malvy (PS-PRG-MRC) pour débattre sur les régionales qui auront lieu dans moins d'un mois.
Le rendez vous était pipé d'avance. En effet, cette soirée était organisée par la dêpeche du Midi (je rappelle que ce journal est détenu par le Président du PRG : Jean Michel Baylet (le PRG est associé au PS lors de cette élection puisqu'ils font liste commune)). Brigitte Barèges s'est donc retrouvée face à 3 candidats de gauche qui se sont littéralement ligués contre elle. Le temps de parole étant donc 3/4 gauche et 1/4 droite. Les journalistes de France 3 ont même étaient jusqu'à empêcher Brigitte Barèges de conclure alors que les autres ont pu terminer leur synthése. Ils ont lancé la publicité alors qu'elle commençait sa conclusion.
Ces méthodes utilisées par la gauche sont monnaie courante, pourtant c'est incroyable comme ils arrivent à nous faire croire qu'ils sont victimes des médias soit disant proches de l'UMP. (Sarkozy contrôle les chaines, Sarkozy nomme et vire des journalistes, Sarkozy écrit le journal de 20h, Sarkozy fait les questions et les réponses, Sarkozy est dérrière les prompteurs...) Bref...
Brigitte Barèges était obligée de repondre aux attaques qui se succédaient tout en exposant son programme. L'exercice était très difficile mais dans ces conditions nous pouvons lui tirer notre chapeau.

Christian Picquet a exposé son programme. Facile à retenir, "je ferais tout le contraire de l'UMP". Il n'a fait que de l'anti sarkozysme pur et dur, oubliant au passage que Nicolas Sarkozy a été élu par les français dans une élection démocratique. Mais nous n'allons pas lui en vouloir : la démocratie n'est pas le point fort du communisme.
Il fera donc tout le contraire de l'UMP, c'est à dire aucun soutien aux entreprises en dificulté. Aucun soutien à l'économie. Il fera tout pour les travailleurs. Oublie t'il encore une fois que pour avoir des travailleur faut il encore avoir du travail et donc des entreprises. Bref, un programme sans queue ni tête. Il a ajouté qu'il s'empressera de rejoindre Martin Malvy au 2nd tour car finalement il se sent proche des idées socialiste de M. Malvy. (Sinon pourquoi travailler ensemble ?)

Gérard Onesta a quand à lui exposé un programme en 3 points :  l'emploi, l'emploi et l'emploi.  (ce programme est repris à Louis de Funes dans le film "la Zizanie" : on frole le plagiat car cette réplique n'est pas encore tombée dans le domaine publique. De plus M. Onesta est beaucoup moins rigolo que Louis de Funes). C'est donc un Flop.  L'écologie qui pour ma part ne doit pas être politisé et doit être au centre des partis car universelle,  est ici complétement à gauche. Je comprends que certaines personnes qui ont l'âme écologique prèfere s'abstenir que de voter pour un parti socialiste bis qui n'a rien fait depuis 25 ans pour l'écologie. M. Borloo et Mme Barèges ont eux un vrai programme pour l'environnement. Le gouvernement a beaucoup oeuvré dans ce sens et leur travail est reconnu dans le monde entier. M. Onesta représente les Verts comme il aurait pu représenter le PS ou le PRG. On a l'impression qu'il a pris la 1er étiquette venue. Il a conclu qu'il réfusait de discuter d'écologie avec Mme Barèges (encore un bel exemple de dialogue). Il a tout de même reconnu qu'il s'empresserait de rejoindre Martin Malvy au second tour.

Pour Martin Malvy l'exercice d'hier soir était facile. Ses 2 lieutenants étant chargé de tirer à boulets rouges sur Madame Barèges pendant que lui, faisait une analyse de son mandat. Il en a d'ailleurs vite fait le tour. Cela lui a permis de lancer quelques piques à Brigitte Barèges. Il a reconnu que la région n'avait quasiment aucune compétence. A l'entendre tout dépend de l'état. (ça doit être bien président de région tel que le voit Malvy, j'ai l'impression qu'il n'y a pas grand chose à faire, ah si, prendre son chèque à la fin du mois...).

Pour conclure, les 2 journalistes qui intérrogeaient les candidats étaient : Yann Bouffin, rédacteur en chef de « La Dépêche du Midi », et Laurent Mazurier, rédacteur en chef de « France 3 Midi-Pyrénées ». Vous l'aurez compris, ces 2 personnes ne sont pas forcement proche de l'UMP. Bien au contraire...
Donc, face à 5 Hommes de Gauche (la gauche dans ce qu'elle a de pire) , je trouve que seule, Brigitte Baréges s'en est très très bien sortie. 
Je condamne fermement les méthodes utilisées par la gauche et l'extreme gauche. J'espere vraiment que les électeurs ne se seront pas fait berner. Rendez vous le 14 mars prochain dans les bureaux de votes.

Analyse de Fred Guyonnet

Publié dans Régionnales 2010

Commenter cet article

Ailloud Roseline 23/02/2010 23:55


L'équipe de L'APRE .tiendra des bureaux de vote;aidés par leurs conjoints;famille ,et Amis Dont acte
RA


Florence Mazzoleni 23/02/2010 06:59


Florence Mazzoleni a toujours été Gaulliste, donc droite ou gauche, c'est comme vous voulez! De plus Florence Mazzoleni n'a jamais signé anonymement!
Il est trop facile, après avoir accumuler tant d' échecs depuis tant d'années, d'imputer celui qui se profile aux seuls médias!
Bises à tous
Bonne journée
FM


Jerome Roca 23/02/2010 06:57


Fred a raison. mobilisons nous. Servons nous de ce débat comme d'une honde de choc.
Roseline a raison. Oui il faut êttre présent dans les bureaux de vote. Bougeons nous. L'APRE sait organisé de belles réunions, sait elle mobilisez des personnes pour tenir des bureaux de votes, ces
membres y seront ils ?
A vous de jouer. Vous avez le réseau.


Ailloud Roseline 22/02/2010 23:00



Militants de droite

il est inadmissible,que notre parti ne soit pas représenté ;sur chaque bureau de


vote;comment être actifs  dans cette positioin?

Alors qu'a gauche ;ils sont 3 en tournante ,pour se remplacer....

Quand à nous ,cet investissement électoral ;pése sur notre week-end???

Un "certain patriotisme"à l'aboutissement de nos idées ;ne vaut'il pas

une "astreinte" légitime ???

"le tavail au coeur de nos valeurs" reste à prouver !!

resaisissons -nous;et participons à notre maillage de controle politique

c'est notre union qui fera notre force ;et c'est par cette volonté d'investissement

que nous pourrons faire gagner du terrain

calquons notre militantisme "sur la gauche"

Seulement ,aprés des abnégations;nous pourrons gagner
cordialement  roseline ailloud



Ailloud Roseline 22/02/2010 22:00


Madame Barèges a fait le maximum ;contre cette coalition de gauche organisée

Par contre,lorsque Mr MALVY là invité faire "un stage à la région"

Elle aurait du saisir la balle :et dire OK;vous m'acceptez à partir de demain!!!!

Cela lui aurait permis de garder la main

Soyons tous unis pour ce scrutin ;avec la droite envers et contre tout

sincèrement  roseline