Cumul des mandats : L'etrange réponse du maire de Toulouse

Publié le par A.P.ré. (Frédéric Guyonnet)


L’article paru dans le Journal Le Monde du 7 Octobre 2009 n’a pas surpris les toulousains, le premier magistrat de leur ville y apparait comme le premier cumulard de France. Député Maire de Toulouse, Président de la Communauté Urbaine… , Pierre COHEN cumule tous les mandats possibles. La récente visite dans le Quartier 7 que j’ai effectué pour accompagner Jean-Luc MOUDENC lors d’une de ses journées sur le terrain a clairement illustré cette situation, les habitants évoquant à de multiples reprises le fait qu’ils ne voyaient jamais le maire dans leur quartier. Nul doute que cette absence du premier magistrat s’explique aisément par la lourdeur de sa tâche. Peu présent sur Toulouse, il ne l’est pas beaucoup plus à l’Assemblée où de son propre aveu, il ne va plus qu’une journée et demie par semaine. De fait, ce cumul record conduit Pierre COHEN à  bâcler son travail d’élu. Le plus surprenant vient des propos tenus sur le sujet par le Maire de Toulouse lui même. Lors de la campagne des municipales, il indiquait que - s’il était élu - il mettrait son mandat «  à la disposition de son parti » … puis, élu Maire de Toulouse il déclarait qu’il gardait son mandat car le PS local ne lui avait rien demandé (sic ). Dans le Journal Le Monde, Pierre COHEN va encore plus loin. Il indique que, depuis son élection à la tête de la ville, il considère « qu’il est assez difficile de faire bien les deux ». Il aurait – de fait- la possibilité de bien faire l’un des deux en s’y consacrant entièrement… mais il préfère attendre 2012 pour choisir – dit il - de ne pas se représenter aux législatives. Les Toulousains doivent donc savoir que Pierre COHEN a fait le choix de privilégier le cumul à l’efficacité, les demi mandats (rémunérés à 100% ) à une action pleine et entière au profit de sa ville. Toulouse mérite mieux qu’un édile peu présent dans son mandat de Maire au point de ne pas habiter dans la ville qu’il dirige.

  

Jean-Michel LATTES, Ancien Maire adjoint de quartier

Publié dans Municipales 2014

Commenter cet article