Lettre de l'A.P.Ré. suite à la réunion du 4 mai 2007

Publié le par A.P.ré. (Frédéric Guyonnet)


Mes chers amis,

C’est avec plaisir que l’A.P.Ré, représentant des Réformateurs toulousains de l’UMP, que j’ai l’honneur de présider, ont travaillé conjointement avec la fédération de Haute Garonne, pour recevoir Yves JEGO.  Nous nous étions vu à Montauban puis à Albi et malgré un emploi du temps chargé vous avez tenu votre engagement en répondant présent ce soir à Toulouse.

Pour la société civile et les forces vives que nous représentons, votre présence renforce la volonté que nous avons de voir Nicolas Sarkozy Président de la république Dimanche soir. Et, si besoin est, elle laisse présager que désormais le Politique fera tout pour tenir ces engagements.
 

Nous sommes tous très conscients de l’attente très importante que cette campagne électorale a suscité.


Je ne vais pas oser dire que 2007 à un goût de 1981 à l’envers mais tout le monde sent bien que cette élection n’est pas comme les précédentes.

Comme si ce changement de génération avait fait rentrer la France réellement dans les réalités du XXI siècle. La participation record du premier tour ne trompe pas.

Nicolas SARKOZY a les deux qualités qui en font un Homme d’Etat : l’énergie et la lucidité. Avec pour la première fois un candidat qui ose parlé LIBREMENT et qui défend ses valeurs : Liberté-Travail- Mérite- Famille- Nation  que nous avions honte d’afficher et qui aujourd’hui ont permis de placer notre candidat largement en tête au soir du premier tour.

Et à part cela me direz vous ? Nous avons assisté à la plus formidable diabolisation médiatique que puisse connaître un candidat républicain.

 

Nous avons eu droit à tout :

 

le tout sauf SARKOZY, seul pacte présidentiel commun de la gauche qui n’a pour vocation que de défendre les corporatismes archaïques du passé  au nom du progrès social

la rencontre guignolesque, donnant des airs de IV république, entre madame ROYAL et le candidat centriste, non qualifié ; ils n’étaient d’accord sur rien mais madame ROYAL ne s’interdisait rien. On aurait voulu modifier le résultat du premier tour, on ne s’y serait pas pris autrement.

Enfin les commentaires médiatiques très objectifs ont éclairés ce débat de l’entre 2 tours au cas où nous n’aurions pas compris. Mais apparemment, n’en déplaise à certains, nous n’avons pas vu la même chose :


1.      Oui Ségolène ROYAL est agressive : cela dénotait avec son image de Madone Politique que l’on décrit dans les médias
2.      Oui Ségolène ROYAL est arrogante : d’entrée de jeu, en ne répondant pas aux journalistes sur la question des institutions, elle a imposé sa seule réponse qui était celle du bilan de Nicolas SARKOZY sur l’insécurité. Comme si la sécurité était un point d’excellence pour la gauche.

3.      Oui Ségolène ROYAL est superficielle : ses propositions sont  floues ; elle parle de taxe pour les retraites sans évaluer son efficacité. Elle parle de réduire la dette sans baisser les dépenses. Enfin, sa discussion systématique avec les partenaires sociaux pour résoudre tous les problèmes, vue la représentativité des syndicats et l’immobilisme qu’ils incarnent, laisse un doute sincère sur la volonté de Réforme de la candidate socialiste.

4.      Oui Ségolène ROYAL est dangereuse: elle souhaitait régulariser tous les clandestins d’enfants scolarisés. Aujourd’hui sa solution c’est le cas par cas. Elle refusait de toucher aux régimes spéciaux. Aujourd’hui elle remet tout à plat mais sans évoquer ses solutions. L’entrée de la Turquie en Europe? Aucune réponse. Comment payer le nombre de fonctionnaires qu’elle veut augmenter? Par la croissance répond t’elle comme si celle-ci se décrétait par miracle  « Royaliste » !


 

Chers amis,

Face au délire socialiste, cette campagne nous a permis d’apporter le concret républicain sans tabous et sans complexes. La victoire nous la sentons.

Mais comme le dirait Nicolas SARKOZY, pour reprendre une métaphore rugbystique,  nous devons restés mobilisés pour gagner avec le point du bonus c'est-à-dire avec l’écart le plus important possible sur la candidate socialiste.

Ce sera la clé pour accompagner le changement voulu par les français et créer la dynamique de la victoire pour nos amis candidats aux législatives en Haute-Garonne.

Pour conclure, je dirais simplement que les Réformateurs  et les forces vives qui les composent sont heureux de voir ce soir toute la famille UMP réunie dans sa diversité pour gagner. Pour cela je remercie notre secrétaire départemental, Roger ATSARIAS d’avoir été le ciment de cette unité : jeunes populaires, supporters de Nicolas SARKOZY et autres composantes…

Ensemble, désormais rien n’est impossible. Alors, mes amis, allons chercher cette Victoire pour Nicolas SARKOZY, pour la Haute-Garonne et pour la France.

 

JLC

Publié dans Dossiers

Commenter cet article

gold31 06/05/2007 01:08

Je partage entièrement votre démonstration Jean-Louis . J'étais présents avec vous ce 4 mai aux côtés d'Yves Jego qui fut remarquable également.J'ai comme vous le savez peut-être , ou pas , beaucoup milité pour la cause de Nicolas Sarkozy , notamment au travers de mon site :  "Royalmensonge"  ( nom d'internaute : gold31 )http://jeff123.typepad.fr/royalmensonge Site sur lequel j'ai écrit plus de 110 articles par ailleurs repris et diffusés sur le site officiel de l'UMP de Nicolas Sarkozy  de nombreuses fois .Avec près de 21 000 visiteurs , j'espère avoir contribué à persuader quelques indécis , peut-être plus , pour rallier notre cause .Comme je l'ai dit à Bertrand Serp le 4 mai à nouveau ,  je me tiens à votre disposition pour le prochain combat qui s'annonce , et qui sera difficile pour notre région avec la seule " Dépêche du midi " comme ciel de lit .Peut-être aurions nous intérêt à contrecarrer  leur supériorité médiatique par la mise en place d'un site UMP31 fort   .C'est en tout cas mon souhait ,Très cordialement ,Gold31

Delaire Jacques-Daniel 05/05/2007 19:56

Bravo jean-Louis et félicitation à toute l'équipe de l'APré pour votre grande activité militante durand cette campane et sa préparation !
 Je sais que vous vous êtes engagés sans arrière pensée, mais je souhaite que les responsables politiques que nous aidons, profitent de la potentialité de l'APré et de ses responsables, pour donner des places aux municipales à Toulouse et autres communes, si il y a lieu par de par le lieu de domicile