Brice Hortefeux malmené par Mélissa Theuriau

Publié le par A.P.ré. (Frédéric Guyonnet)


De retour  à la tête du magazine Zone Interdite, après son long congé maternité, Melissa Theuriau se fait remarquer lors de l' "interview" de Brice Hortefeux, ministre de l'Intérieur, qui a tourné à l'affrontement.

Elle avait été les réticente lorsqu'elle avait appris son programme de rentrée.  Avec le sujet sur la police nationale, on sent un certain parti-pris et une animosité dans ses propos : "Le sujet dépeint parfois les flics comme des super héros face à une délinquance maghrébine hostile. Le reportage a été tourné cet été, avant mon retour. Si j'avais eu le choix, je ne serais pas revenue avec ce sujet."

Une posture pas très déontologique qui n'a pas tardé à se traduire en actes sur le plateau, ce 30 août, la jeune femme attaquant l'homme d'Etat - prises de parole incisives, le corps hostilement tendu vers l'avant -, et revenant à la charge avec des arguments discutables pour prendre son interlocuteur en défaut.

Une attitude et des propos qui ont attiré sur Mélissa Theuriau les foudres des policiers, qui ont adressé une lettre au président du directoire du groupe M6, Nicolas de Tavernost. Par le biais de son secrétaire général Jean-Claude Delage, le 2e syndicat de gardiens de la paix, Alliance, s'est insurgé contre ce qu'il qualifie de "dérapage verbal", demandant que M6, au nom du "mécontentement unanime" des policiers, "se désolidarise" de sa journaliste vedette, "condamne son comportement" et "le fasse savoir aux 120 000 policiers choqués" par cet "acte isolé" : "Sans doute aveuglée par une haine non dissimulée de la police, son comportement extrêmement agressif l'a amenée à salir l'ensemble des policiers en énonçant sans discontinuer des accusations mensongères", stigmatise Jean-Claude Delage.

Alors pourquoi tant de haine envers les forces de l'ordre ?

Il faut peut être chercher du coté de Jamel Debbouze qui avant l'élection présidentielle avait déclaré : "si Sarkozy gagne, je quitte la France..." Il est pourtant toujours bien là. Et depuis quelques années M. Debbouze cotoye réguliérement la Police :

Le 12/12/1998 : Outrage à agent de la force publique

Le 31/12/1999 : Violences volontaires
                             Menaces d'atteinte aux personnes

Le 01/01/2000 : Refus d'obtempérer
                             Outrage à agent de la force publique

Le 19/01/2002 : Violences volontaires

Le 18/06/2006 : Conduite malgré l'annulation du permis de conduire

Le 08/04/2007 : Conduite malgré l'annulation du permis de conduire

Plus ennuyeux encore :
Le 17/01/1990, un jeune homme du nom de Jean Paul ADMETTE, est poussé sur la voie ferrée en gare de Trappes. Un train qui arrive à 150 km à l’heure le faucha et laissera aussi des séquelles à un certain : Jamel Debbouze.

« J’affirme que Jamel Debbouze est l’assassin de mon fils, c’est lui qui a poussé mon fils sous le train » ne cessera d’admettre Marlène ADMETE. « Immédiatement après l’accident plusieurs témoins du drame ont affirmé sans hésitation que c’est Jamel Debbouze qui avait poussé mon fils sur la voie ferrée. Et c’est à ce moment là Que Jamel a lui-même été blessé à la main. Le seul problème est que les témoins ont tous retourné leurs vestes, quand ils sont arrivés au commissariat de St Cyr l’Ecole, tous sauf une jeune fille africaine Edwige ANZOUANA qui persistera dans ses déclarations »


M. Debbouze fut poursuivit pour homicide involontaire suite a la plainte déposée par les ADMETTE mais il obtiendra un non-lieu, et Jamel n’aura jamais dénié présenté ses excuses à la famille ADMETTE venu dans l’Ile de la Réunion pour rendre hommage à leur fils disparu. Jamel était venu dans l’Ile de la Réunion du comique en Janvier, à cette occasion les ADMETTE ont rappelé à l’humoriste le passé, un passé que l’enfant de Trappes avait intérêt, semble-t-il, à dissimuler. Ses représentations ont donc été annulées pour cause de « maladie ».

Cette information qui a circulé sur internet a été prise pour un Hoax. Cependant M. Admette est bien décédé dans de telle circonstance et une affaire judiciaire impliquant Jamel Debbouze a bien eu lieu.... Chacun se fera son propre avis. En attendant, en ce qui concerne les leçons de moral de Mlle Theuriau, elle peut revoir sa copie...

 

FG

Publié dans Dossiers

Commenter cet article

marc 15/12/2009 00:48


est ce du journalisme? je n'en suis pas certrain§ ce qui l'est en revanche c'est que la compagne de djamel debouze n'hésite pas à attaquer un Ministre au nom de des convictions de son sompagnon qui
est loin d'être un modèle de vertu. Par contre sa vulgarité est légendaire!!!!
je ne regarde plus cette jouraliste depuis, elel symbolise une France qui me dégoute 


LOCATION VILLA MARRAKECH 09/09/2009 15:02

C'est tout simplement Fun et surtout un tour de force remarquable. Merci de me supporter pour ma deusieme commentaire!! Location Villa Marrakech