La lettre de Christian Raynal

Publié le par A.P.ré. (Frédéric Guyonnet)

 

 

Nous avons tous reçu dans nos boites à lettres le courrier du 4 avril, signé du nouveau secrétaire départemental de la fédération 31, Monsieur Christian RAYNAL.

Il est incroyablement injuste de voir cet homme s’auto- flageller de la sorte, dédouanant ainsi les apparatchiks de la fédération, en s’accusant et s’excusant de la lourde défaite des municipales.

Il faut bien entendu chercher l’incompétence, le manque d’implication, de mobilisation, beaucoup plus en amont de l’arrivée de Christian RAYNAL ; arrivée trop tardive pour récupérer l’inertie et les incohérences des officiels en place.

Il s’est battu comme un forcené, et au découragement a succédé la révolte.

Le sens du devoir a été le plus fort, il est resté, pour refonder une fédération, propre, efficace et motivée. Mais nous le mettons en garde, il faut aller jusqu’au bout :

« On ne fait pas du neuf avec du vieux »

Merci et bravo  Monsieur RAYNAL d’avoir relevé ce défit. C’est un  pari, et une lourde tache, qui fait appel à votre courage, valeur propre à vos racines politiques, valeur qui n’autorise pas les dérives partisanes et politiciennes, qui nous ont conduit à cette déroute.

Nous sommes comme vous, des hommes et des femmes courageux, motivés et sincères , avec notre expérience du terrain en temps que fidèles militants, avec nos compétences apprises  dans le creuset de la société civile.

Nous voulons vous assurer de notre soutien ferme et significatif afin de reconstruire et de régénérer sur la Haute Garonne, notre famille politique et ses valeurs.

Le bureau de l’APRé

Publié dans Actualités locales

Commenter cet article

Les amis du collectif de la 2 24/04/2008 07:45

Monsieur RAYNAL, de grâce, entendez le collectif de la deuxième! Comme après chaque débacle électorale, dont ils sont pourtant les seuls responsables, les cadres en place, se refont une virginité en nous réclamant le renouvellement de nos cotisations. Ne veulent-ils pas, en plus, une procuration en blanc? C'est une insulte à notre intelligence et à nos convictions politiques que de tenter de nous manipuler de la sorte. Les amis du collectif de la 2

Le collectif du renouveau de la deuxième circonscription 21/04/2008 20:23

LETTRE OUVERTE A MONSIEUR CHRISTIAN RAYNAL

Après la réaction positive de l’A.P.Ré sur votre lettre, en voici une autre de la part de militants de la deuxième circonscription, courroucés par tant de précipitation notamment sur la lettre de Mr Roger SAVOYE.

Voilà donc qu’aujourd’hui, on nous annonce que vous l’avez reconduit délégué et Danielle DAMIN déléguée générale de la deuxième circonscription,

« Êtes-vous bien sûr, Monsieur Raynal, que la deuxième veuille bien d’eux ? »

Alors que le renouvellement de la présidence au niveau de la fédération n’est pas encore officiellement opéré, ces nominations apparaissent précipitées, voire forcées et sans vision d’avenir.

Je vous crois Monsieur Raynal perspicace, visionnaire, animé par la volonté de reconstruire pour condamner ce genre de choses. Il faut reconstruire certes, mais il faut avant tout aller jusqu’au bout et tirer les conclusions.

« On ne fait pas du neuf avec du vieux ! »

Danielle Damin, n’ose même pas écrire elle-même aux militants de la deuxième, pour leur expliquer les changements, les raisons de ses 46,23 % aux législatives, et la suppression de son poste de présidente de circonscription qui d’ailleurs n’était pas conforme aux statuts nationaux et la voici à nouveau en lice.

Mais son adjoint l’a fait pour elle, et de plus il nous invite à renouveler nos cotisations UMP.
Quel culot, il semble nous dire : « allez ! En avant pour de nouvelles défaites. »

Nous n’avons nul besoin de ces gens du passé revanchards, de grâce monsieur Raynal, des hommes et des femmes neufs, sans ambition personnelle, des accros au succès, à la victoire et au renouveau de notre parti sur la deuxième circonscription.

Merci à l’A.P.Ré, dont nous ne sommes pas membres, de nous avoir donné la possibilité
de prendre la parole.

Le collectif du renouveau de la deuxième circonscription

François T. 18/04/2008 23:27

Je ne comprends pas tout ou alors suis-je trop "militant de base"?

- J'apprends par ce courrier que M. RAYNAL n'est pas reconduit dans des fonctions qui n'étaient que provisoires... et qu'il ferait le "sacrifice" de vouloir être celui qui sera l'artisan du renouveau, devenant le sauveur de la droite de HAUTE GARONNE mais surtout sauver son propre ego...

- J'apprends dans la presse que DOUSTE quitte l'UMP HAUTE GARONNE... mais qu'il reste?

N'est-ce pas une contradiction entre la lettre que nous avons reçus de RAYNAL(à grands frais pour de l'auto-promotion???) et ce que nous lisons dans la presse? Où est le vrai? Où est le faux?
Si un "éminent" membre de l'UMP HAUTE GARONNE peut m'éclairer, je l'en remercie.

patrick CRASNIER 18/04/2008 13:04

Mais les choses évoluent, après christian Estrosi qui demande un retour de la démocratie à l'UMP (ce qui confirme qu'elle n'atait plus là) C'est au tour de François Fillon le premier ministre de demander la consultation des militants pour la gestion du parti. C'est donc les actions des militants dans toutes les régions qui feront plier les tenants du pouvoir sans aucune légitimité sauf celle des défaites.
Dire je reste c'est une déclaration d'intention, demander "voulez vous encore de moi" c'est le retour de la démocratie. ce ne sera pas facile car tous ceux qui veulent le pouvoir au parti ont peur de cette manifestation de la démocratie, ils ont surtout peur de perdre le morceau de gateau qu'ils ont entre les dents. Il est quand même temps de demander aux militants si des Raffarins et consort sont bien adaptés à la situation et si leurs conseils ou leurs décisions sont bien en phase avec la réforme de l'état et l'avenir eux qui ont surtout prouvé ce qui ne marchait pas. 20 ans c'est amplement suffisant, on questionne même encore Balladur !!!!!
N'oublions pas que le PS va élire un nouveau secrétaire, bien ou mal il sera en mesure de donner un nouveau souffle, alors l'UMP n'a pas de temps à perdre pour mettre en place les vrais moteurs du changement.

Delaire Jacques-Daniel 18/04/2008 11:35

Le tout est de savoir si cela va bouger, quand et comment ? Je dis que rien ne doit être entrepris sans consulter les militants, mais ne rêvons pas, sans modification nationale des statuts, départementalement il n'y aura pas d'exception et c'est en cela qu'Estrosi à raison !