Bonne Année 2011 par Jean Louis Chavoillon

Publié le par A.P.ré. (Frédéric Guyonnet)

« Le travail est au cœur des valeurs qui nous rassemble »

 

La Lettre de l’A.P.Ré

 

Les Réformateurs Toulousains

Par Jean-Louis CHAVOILLON

 

 

JLC2222.JPG

 

Chers amis,

 

En ce début d’année 2011, l’A.P.Ré a le plaisir de vous souhaiter une très bonne de santé, de réussite et de réalisation dans tous vos projets.

Fidèle à ma ligne de conduite de rassemblement, devant un spectacle qui m’a profondément choqué, j’ai décidé de rester silencieux pendant la campagne des élections internes de l’UMP 31, principal moteur de notre famille de droite en

Haute-Garonne et en Midi-Pyrénées.

 

Respectueux des choix de chacun, certains de mes amis s’y sont investis personnellement avec des succès certains, d’autres n’ont pas eu le résultat qu’ils escomptaient. C’est le rythme du combat politique mais le respect mutuel qui a toujours animé notre équipe, au sein de notre club, a permis de conserver l’unité de l’A.P.Ré qui je le rappelle dépasse les clivages traditionnels d’un parti.

 

Aujourd’hui, pour conclure sur l’épisode des élections internes,  une nouvelle équipe se met en place et je ne doute pas qu’elle souhaitera rassembler pour 2012 et pour les autres combats qui nous attendent. Pendant ce temps des sujets plus importants se déroulent devant nos yeux sans que nous n’y prêtions aucune attention tant l’information du moment chasse celle qui était encore celle du moment avant-hier.

 

Le dernier en date Noël : alors que l’occident déchristianisé vient de terminer à peine la célébration de  Noël dans une overdose matérielle et ne connait l’épiphanie qu’en se goinfrant de « galette des rois », les chrétiens d’orient sont persécutés par un islamisme radical dans une indifférence qui nous jette notre propre lâcheté à la figure. Les attentats de la Toussaint perpétrés à Bagdad et à Alexandrie la veille de l’épiphanie sont une provocation pour nous tester dans nos capacités de réaction, car à travers les chrétiens d’orient assassinés, c’est l’occident qui est visé.

 

Le Conseil de Sécurité de l’ONU et les Gouvernements démocratiques doivent exiger de ceux du moyen du Moyen-Orient la protection des lieux de culte chrétiens sous peine de sanctions.

Le cantonnement à des protestations aphones ou pire, se taire sous prétexte « d’éviter des tensions extrémistes c’est pratiquer la politique du « Munich » déshonorant  qui aura la même fin tragique.

 

Il est temps que la politique de l’Autruche cesse et que nos élites qui sont censés nous diriger disent stop avant de s’être renié totalement.

Publié dans Actualités locales

Commenter cet article