Les 4 propositions pour le futur parc des expositions de Toulouse

Publié le par A.P.ré. (Frédéric Guyonnet)

toulouse-avenir.jpg

parcexpo.jpg


Le Conseil municipal vient donc d’adopter le double principe du déménagement-agrandissement du parc des expositions et de l’aménagement de l’ile du Ramier en zone verte et de loisirs. C’est la reprise d’une démarche que j’avais enclenchée en juillet 2007, voici plus de deux ans et demi. Ici même, le 19 octobre (vous retrouverez ce billet en cliquant ici), je m’étonnais qu’un projet faisant consensus depuis lors entre toutes les collectivités locales n’avançât point. Dois-je penser que j’ai été entendu ? On le dirait…


Alors que les Verts, curieusement, votaient contre, sur fond de querelle politique, mes amis et moi avons voté pour, par souci de cohérence et refus d’adopter une attitude politicienne d’opposition pour l’opposition. L’intérêt général de Toulouse et des Toulousains doit primer sur l'idéologie !

Toutefois, lors du débat, j’ai formulé 4 propositions, sur lesquelles je n’ai eu aucune réponse, sauf un refus pour la dernière d’entre elles. Les voici :

  • Construire un parc des expos exemplaire sur le plan du développement durable, avec un recours massif à l’énergie solaire, par la pose de panneaux photovoltaïques, en prenant pour référence un projet récent fait par des architectes toulousains pour le parc des expos de Bordeaux (voir à ce sujet mon billet du 11 janvier en cliquant ici).

  • Recourir, pour financer l’investissement et l’exploitation, à un partenariat public-privé, de façon à alléger le plus possible les coûts supportés par les contribuables,

  • Faire un geste architectural fort et de style ultramoderne, de retentissement international,

  • Desservir par transport en commun, en son cœur, l’ile du Ramier en faisant passer la ligne G du tramway par le pont contigu au Stadium, au lieu de s’obstiner à imposer un tracé excentré, empruntant le pont reliant le Fer-à-cheval aux allées Jules Guesdes, ce qui soulève maintes difficultés techniques et oppositions de riverains.

 Jean-Luc MOUDENC

Maire de Toulouse de 2004 à 2008

Président du groupe d'Opposition au conseil municipal de Toulouse

 

http://moudenc.unblog.fr/

Publié dans Toulouse

Commenter cet article

sophie 10/02/2010 22:54


Les verts !!! en effet sont étranges et tres difficiles à suivre .Ils ne sont pas à une contradiction pres .