Interview de Jean Lionel Nogues concernant les incidents de la fac du Mirail.

Publié le par A.P.ré. (Frédéric Guyonnet)



Suite à l'incident qui a opposé le responsable de l'UMP Facs à Toulouse, Frédéric Cazaux, et les associations de gauche, l'A.P.ré. a interrogé Jean Lionel Nogues, Président des jeunes Pop' 31.

Bonjour Jean Lionel. Cette semaine le responsable de l'UMP Facs à Toulouse, Frédéric Cazaux, a été agressé à la fac du Mirail par des étudiants d'extrême gauche alors qu'il venait participer à une "Assemblée Générale" de rentrée. Que c'est il passé exactement ?

L'UMP Facs est une branche des Jeunes Populaires créée il y a un an, pour porter la défense de nos idées et des réformes entreprises par la majorité au sein des universités, où trop souvent, la parole est laissée à une gauche adepte de la pensée unique et du terrorisme intellectuel et idéologique.

Frédéric, en sa qualité de référent de l'UMP Facs sur l'ensemble du pôle universitaire toulousain, s'est donc naturellement rendu à la première AG du Mirail ce mardi, car trop longtemps, on a laissé le terrain à la gauche et aux ultras.

Si je lui ai fais confiance en lui accordant cette responsabilité, c'est parce que je sais que Fred est quelqu'un qui en a, pour parler cru, et qui n'hésitera pas à prendre la parole dans des AG, même orageuses.

Sur les faits, ils sont simples. Frédéric a pris la parole une première fois, se faisant huer et siffler dès qu'il a annoncé son mouvement. Un étudiant est descendu en trombe pour lui arracher le micro des mains, et a été retenu de justesse par un autre tribun, au moment où il allait frapper Frédéric. Par la suite, quelques extrémistes sont venus le menacer, avec un vocabulaire digne de petites frappes : "on va t'attendre à la sortie !", "on va te refaire la face" etc.

En tant que président des jeunes Pop' 31, quel est ta réaction face à cette violence et ce manque de démocratie des étudiants de gauche ?

Attention, il ne s'agit pas d'étudiants de gauche modérée, mais d'ultra-gauche et d'anarchistes, d'ailleurs je doute même que beaucoup soient encore étudiants...

Je suis profondément choqué par cette histoire, mais, hélas, loin d'être surpris. Nous sommes habitués à la violence émanant de ces groupuscules de la mouvance autonome et anarchiste. Ce sont les mêmes, qui, d'un côté prônent un discours de "liberté d'expression" et se plaignent de vivre dans un "Etat policier" ou je ne sais quelle dictature fascisante, et de l'autre, vont agir par la violence physique comme matérielle (souvenez-vous des récents évènements à Poitiers, ou, plus localement, le saccage du Monoprix de la rue Alsace-Lorraine il y a quelques mois), révélant ainsi leur vraie nature, celle d'extrémistes violents, d'un sectarisme sans limite, et dont la seule  volonté est d'amener le chaos social.

Que va faire l'UMP 31 dans cette affaire ?

L'UMP a apporté son soutien à Frédéric. De nombreux adhérents, simples militants comme cadres et élus (Christine de Veyrac, Chantal Dounot ou Jean-Luc Moudenc), nous ont envoyé des messages d'encouragements et de soutien. Xavier Bertrand, Secrétaire général du Mouvement, a même appelé Frédéric hier soir pour le féliciter et l'encourager.

Nous avons également l'intention d'interpeller le Président de l'Université du Mirail sur ces faits, et Frédéric est allé déposer plainte au commissariat.

Les organisateurs de l'AG au Mirail n'ont fait aucune déclaration concernant l'agression, ils ont trouvé la journée "très positive". Qu'en penses tu ?

Si je voulais faire de la provocation, je dirais que, justement, pour ces organisateurs d'AG, "casser" du mec de droite, c'est très positif. Sur une note plus sérieuse, je pense que les étudiants à la tête de ce mouvement ont des oeillères. Ils sont tellement enfermés dans leurs utopies et idéologies fumeuses, que pour eux, des agressions verbales, même menaçant l'intégrité physique de quelqu'un, ne constituent en rien un incident.

Après, sur l'AG proprement dite, s'ils considèrent que 300 ou 400 personnes dans un amphi pour mener un mouvement de contestation, c'est positif, libre à eux. Chez moi, on dit "flop", c'est plus rapide.

La reforme du financement des universités est pourtant nécessaire afin que nos facultés tiennent un rang au niveau européen. Peux tu nous en dire un peu plus concernant cette réforme ?

Il faut savoir que, pour 2009, le budget des université augmente en moyenne de 20%, ce qui est un effort financier sans précédent et historique en faveur de l'université et des étudiants : +320 M€ par rapport à 2008.

De plus, pour renforcer l'attractivité de nos pôles universitaires, le Gouvernement a lancé l'opération Campus, et labellisé "Campus d'excellence" 10 sites universitaires français, avec une dotation globale de 5 milliards d'euros, dont 525 millions pour l'Université de Toulouse, ce qui est exceptionnel.

Nous rendons nos universités plus attractives dans la compétition mondiale pour la connaissance, grâce à de meilleurs financements, grâce à un meilleur encadrement des étudiants (1 enseignant pour 20 étudiants contre 1 pour 25 il y a dix ans), une revalorisation de la carrière des enseignants-chercheurs (doublement des primes et +20% pour les personnels), et grâce à l'amélioration des conditions de vie de nos étudiants (revalorisation des bourses, effort sans précédent sur le logement avec 3800 nouvelles chambres disponibles et  plus de 8000 chambres réhabilitées en 2009).

Quel est l'actualité des jeunes pop 31 ? En cette période de fin d'année et début d'année prochaine, des rendez vous sont ils programmés ?

Le grand rendez-vous des Jeunes Pop 31, comme pour l'ensemble des adhérents de l'UMP je pense, c'est la bataille des régionales. Les Jeunes Populaires travaillent depuis octobre sur leur contribution au projet du Mouvement Populaire pour ces élections, et nous remettrons à Brigitte Barèges nos propositions dans le courant du mois de décembre.

Par la suite, nous entendrons jouer pleinement notre rôle dans cette campagne, sur le terrain comme sur le net.

Jean-Lionel, je te remercie et à bientôt.

Fred Guyonnet

Publié dans Haute Garonne

Commenter cet article

Gold31 28/11/2009 22:43



REGIONALES EN MIDI PYRENEES : POUR
GOLD31, CE SERA DONC « TOUS CONTRE MALVY…SANS COULEURS NI DRAPEAUX »



pierre 24/11/2009 07:40


bravo Mr Nogues surtout tenez bon face à la crapule d'extreme gauche qui est un fleau aussi grand que l'extreme droite


STELLA 23/11/2009 11:07


Je suis totalement solidaire du jeune militant de l'UMP 31 d'autant plus que j'ai moi-même tenu des urnes en 1977 au Mirail, j'avais eu droit en mon temps à un accueil très "physisque"
des militants gauchistes de l'UNEF-IF qui n'avaient pas encore rejoint le PS mais qui avaient à leur tête au ninveau national Julien Dray. En 1980; nous avons à 4 reprises distribuer des
tracts de l'UNI. A chaque fois des gauchistes sont intervenus pour nous arracher les tracts et avec échange de coups à chaque fois. La quatrième fois nous avons eu droit à un commando de 8 cagoulés
avec matraques et passage à tabac.
A l'époque aucun responsable du RPR ou de l'UDf ne s'est fendu d'un communiqué de presse pour condamner la chose!  Sans commentaire.

Aujourd'hui, les dirigeants de l'UMP sont solidaires des militants courageux qui refusent que la fac du Mirail se soustraient aux lois de la République. Il y a un progrès c'est bien.

Jean-Louis STELLA
Ancien responsable de l'UNI Toulouse


Sylvie 22/11/2009 16:31


Moi aussi je souhaiterais être informée de la suite qui sera donné à cette affaire. Y aura t'il d'autres réunions ? J'aimerais que l'on fasse un suivi sur ce blog ou ailleurs mais que l'on soit
informé car ce n'est pas normal ce qui s'est passé. Je suis scandalisée.


dissertation 21/11/2009 08:10


Blogs are so informative where we get lots of information on any topic. Nice job keep it up!!
__________________

dissertation