Exclusif : Françoise de Panafieu répond aux questions de l'A.P.Ré.

Publié le par A.P.ré. (Frédéric Guyonnet)



FG : Mme Françoise De Panafieu, vous êtes député de la 16eme circonscription de Paris. Que pensez vous de la réforme des collectivités ? Paris perd 3 circonscriptions. La réforme est elle nécessaire ?

FDP : La réforme des collectivités territoriales est indispensable. Les Régions, les Départements, les villes et l' Etat... Tout ceci représente beaucoup de monde, beaucoup de moyens, beaucoup d'argent pour faire vivre des structures qui ne sont plus forcément adaptées à notre époque.
Trois circonscriptions vont être supprimées à Paris, dont deux de droite. C'est le Conseil constitutionnel qui l'a demandé en raison des modifications démographiques.

FG : Vous êtes une femme et vous faites de la politique depuis une trentaine d’années. Avez vous constaté une évolution dans la condition de la femme en politique ? Est ce plus facile aujourd’hui qu’il y a 20 ou 30 ans ?

FDP : Etre une femme en politique est toujours aussi difficile. Nous ne sommes que 18 % à l'Assemblée nationale. A Paris, nous avons huit circonscriptions de droite, pour l'instant nous sommes deux femmes députées. Martine Aurillac (7ème arrondissement) a annoncé son intention de ne pas se représenter. Il y a fort à parier qu'elle sera remplacée par un homme. Faites le calcul vous même...

FG : Mme de Panafieu, toute l’équipe de l’A.P.Ré. se joint à moi, pour vous remercier.

 

FDP : Merci à vous.

A bientôt.

 

Frédéric GUYONNET

A.P.Ré.

Publié dans Dossiers

Commenter cet article