convention du Nouveau Centre 31 : le 13 décembre

Publié le par A.P.ré. (Frédéric Guyonnet)

Changements politiques, le Centre pour Avenir

Que ce soit au plan national ou local, les changements au sein des partis politiques sont nombreux ces dernières semaines.
42 voix séparent deux prétendantes au PS au terme d’un débat ou au-delà de l’expression des égos on a pu percevoir des divergences politiques ; les « archéos » ont battu les « néos », sur le fil. Dans le même temps, on assiste à une clarification au plan national et local des positions au Centre. Le tropisme à droite dont on targue le Nouveau Centre, parce qu’il a choisi d’être utile dans le débat parlementaire et au gouvernement, n’a d’égal que le tropisme à gauche, inopérant à cette heure, du Modem. Enfin, au plan local, l’UMP s’apprête à élire une nouvelle direction au terme d’une révolution par les urnes.
De nouveaux visages apparaissent, de nouvelles équipes se structurent. Il en est ainsi après toute échéance majeure, telle l’élection présidentielle ou à l’occasion d’un échec électoral comme une défaite aux élections municipales. Nous avons connu à Toulouse les deux en douze mois.
Dans quelques semaines, les derniers soubresauts postélectoraux s’éteindront. A partir de 2009, nous devrons avec nos partenaires nous tourner résolument vers l’avenir.
Et l’avenir politique est en nous et au Centre.
L’avenir est en nous. Je ne suis pas de ceux qui pensent que le Centre voir la droite, doive attendre un parachutage pour gagner des batailles qui nous incombent. Je prétends qu’une génération est en place pour jouer les premiers rôles, constituer une opposition crédible à la majorité socialiste, et faire émerger en son sein un leader.
J’ajoute que l’avenir est au Nouveau Centre car nous portons des valeurs et une manière de faire de la politique qui nous distinguent.
Notre vision humaniste nous invite au partage de la richesse. Mais, avant le partage, nous considérons qu’il faut produire cette richesse dans un cadre régulé permettant d’éviter les excès vis-à-vis des hommes et de l’environnement. L’Europe constitue ce cadre régulé. Les emplois, le financement des politiques, l’aménagement du territoire, … exigent, au-delà de la volonté incantatoire, des moyens importants et donc un tissu économique fort sur notre territoire.
Notre attachement à l’individu nous conduit à faire de la politique dans le respect des idées des autres. Il n’y a pas de dogme aveuglant au Nouveau Centre. Nous débattons, nous respectons les idées de chacun mais nous sommes intransigeants sur le respect des libertés individuelles et collectives et l’orientation résolument humaniste des politiques.
D'avenir,nous débattrons le 13 décembre prochain lors de la convention du Nouveau Centre 31 qui aura pour thème : « Le Centre pour Avenir » et se tiendra à Quint-Fonsegrives.
Venez débattre, venez participer au changement.

Thierry VIALA
Secrétaire Général
Nouveau Centre 31

Publié dans Toulouse 2008

Commenter cet article

Capituleinfos 15/12/2008 07:27

URGENT : Alerte enlèvement à Toulouse ! http://www.capituleinfos.fr/