Drogue : France Info a-t-elle perdu la tête !

Publié le par A.P.ré. (Frédéric Guyonnet)

COMMUNIQUE DE PRESSE de Jacques MYARD Député UMP Président du Cercle Nation et République

A/S : Drogue : France Info a-t-elle perdu la tête !

A 8h45 ce matin, j’ai failli avoir un infarctus en écoutant le reportage d’une journaliste de France Info interviewant un dealer se vantant de vendre sa drogue, de la cocaïne, et donnant moult détails dont le prix de celle-ci !

Ce reportage durait plus d’une minute ce qui est beaucoup pour faire la publicité d’un criminel en liberté !

La liberté de l’information est un principe fondamental de notre démocratie mais on est quand même en droit de s’interroger si elle doit laisser libre cours au n’importe quoi et notamment si elle doit être utilisée pour faire la publicité de dealers !

Il n’y a pas de liberté sans responsabilité. Comme le disait Malraux, il faut y regarder à deux fois avant de jeter la liberté d’information par la fenêtre.

Il n’en demeure pas moins que la rédaction de France Info, en passant sur son antenne un tel reportage, n’a pas grandi cette liberté d’information et a foulé aux pieds sa propre responsabilité.

Une telle attitude est scandaleuse !

Il est grand temps que les rédactions soient conscientes de leurs responsabilités.

Publié dans Actualités nationales

Commenter cet article

J.D.Delaire 12/09/2008 19:00

En quelque sorte mon cher Gabriel ! Le tout répressif et tolérance zéro sont effectivement des moyens à employer en plus de la prévention !
Mais la prévention, avec l'esprit français, on le voit avec le tabac, l'alccol ou les préservatis, l'incivisme des conducteurs etc, cela ne suffit pas hélas !

Gabriel 12/09/2008 10:40

Donc, si je vous suis, M. Delaire, le fait de parler de la drogue, de faire parler un dealer, c'est faire l'apologie de celle-ci...
Quant à dire que je n'ai rien compris, c'est quelque peu maladroit. J'ai juste un autre point de vue que vous. La drogue existe et existera toujours. En Europe, la France a déjà une des politiques des plus répressive mais pourtant c'est un des plus mauvais élèves de l'UE. Il y a de plus en plus de consommateurs de cannabis, et le marché de la cocaîne est en expansion... Je pense que la solution ne se trouve pas dans le tout répressif !

Patrick AUBIN 12/09/2008 10:23

Le libéralisme n'est pas seulement économique, il est aussi politique. Mais la liberté des uns s'arrête là ou commence celle des autres.
Aussi, la responsabilité de chacun est de veiller à la respecter chez les autres.
Tous les excès sont des actes irresponsables...et souvent liberticides envers autrui. Je n'ai pas entendu le "reportage" (si on peut l'appeler ainsi) mais la liberté de la presse ou de parole, ce n'est pas faire l'apologie d'actes délictueux. "Vendre de la drogue" est un acte délictueux et liberticide dans le fait qu'il atteint à l'intégrité physique et psychique de la personne humaine au jour le jour et qui devient dépendante.

Se contenter de laisser parler un dealer sans faire un reportage complet sur le sujet de la drogue, qui ne doit pas être un tabou car il est bien réel, c'est donner de l'importance à ce que dit le dealer : ce n'est pas de l'information ni de la liberté de la presse, c'est inciter à la consommation au même titre qu'une pub qui donne des prix sur un produit.

On pourrait, je vous le concède effectivement, s'interroger sur l'alcool et les cigarettes, mais des campagnes d'information ont été faites sur les méfaits de ces produits consommés avec excès...

Aussi tout responsable politique qui voit des atteintes aux libertés est dans son rôle de les dénoncer. Tout peut se dire...mais dans le respect et la dignité de l'être humain.

patrick CRASNIER 12/09/2008 08:34

Jacques MYARD a raison de faire ce communiqué de presse, comme ceux qui se sont offusqués de l'article de Match sur les Talibans. Sous prétexte de liberté d'expression, il est facile de défendre n'importe quoi. La démocratie est certainement la meilleure des choses, mais elle profite surtout à ceux qui ne la respecte pas. Liberté d'expression ne veut pas dire que tout et n'importe quoi est autorisé, sans quoi plus de règles possibles, et notre société Française commence à trop souffrir de cela. C'était au journaliste lui même d'avoir une éthique qui l'empêche de faire ce reportage. Sans éthique pas de journalisme, et c'est là le problème. C'est lui et personne d'autre qui porte la responsabilité de mettre en avant un dealer qui est en puissance un délinquant et qui prend la responsabilité de le mettre en avant, dasn ce domaine on en a vu bien d'autre et ce n'est pas près de se terminer.
Donc le journaliste n'est pas capable de savoir ce qui est légitime dans un reportage et sa liberté d'expression lui permet de faire ce qu'il veut. La liberté d'expression (la même) autorise complètement Javques MYARD à faire ce communiqué de presse.

J.D.Delaire 11/09/2008 22:29

Nous sommes la démocratie la plus libérale qu'il soit ! Lefait déchanger sur les blogs librement en est la preuve !
Vous vous sentez opprimé mon cher William, c'est votre droit ! Mais voyagez un peu à travers le monde, votre jugement évoluera ! Ne crachez pas sur la France, elle n'est pas parfaite mais sert de modèle à bien des pays de la planète !
Quand au dealer en question et tous ses semblables, je préfère qu'il s'exprime devant un juge ! Ce sont des marchands de mort ! Je connais les immenses ravages que cela cause !
Je suis humaniste, mais civique !
Pour le communisme mondial, sans tabou, les chiffres des experts dépassent 100 millions de morts depuis la révolution d'octobre 1917 et cela continue ! N'oubliez jamais ce terrible chiffre !!!