Toulouse 2008 : et un nouveau sondage !

Publié le par A.P.ré.


Nouveau sondage de l'institut ifop/fiducial aujourd'hui pour le 2e tour de l'élection municipale et toujours Pierre Cohen en tête avec 53%.


Résultat assez alarmant jusqu'à ce qu'on se rende compte que c'est ce même institut qui avait publié le dernier sondage d'avant le premier tour mercredi 5 mars et qui avait prédit les résultats suivants :

Pierre Cohen : 40%
Jean-Luc Moudenc : 37%
Jean-Luc Forget : 8%
François Simon : 5.5%
Myriam Martin : 3.5%
André Gallego : 3%
Thierry Dupin : 2%
Sandra Torremocha : 1%

Pas de quoi désespérer donc à moins que l'institut n'aie débauché durant le week-end un véritable spécialiste en matière d'études statistiques.

Néanmoins, l'élection n'est pas gagnée, c'est pourquoi,  pour que vive la diversité à Toulouse et en Haute-Garonne, nous devons nous mobiliser !

Dimanche 16 mars, votons et faisons voter Jean-Luc Moudenc !

undefined

Publié dans Toulouse 2008

Commenter cet article

patrick CRASNIER 14/03/2008 08:00

On peut se fier à la neutralité du direteur de la dépêche !!!!! Ce sondage avait été comma,dé par Paris Match et non diffusé car non crédible, le sondage n'étant pas été réalisé en tenant compte des fusions de listes. Un nouveau sondage tombé hier et pour lequel la dépêche met moins d'empressement donne un résultat à 50/50 c'est à dire un sondage nul car inexploitable. Avec le potentiel d'erreur d'au moins deux points 50/50 ne veut rien dire. Alors rien n'est joué et voyant le débat d'hier à TLT je ne serais pas étonné d'une vrai remontée de MOUDENC

akaffé 13/03/2008 19:13

Le directeur de cet institut s'en explique dans la dépêche.
Apparemment c'est la seule ville où il y a eu une erreur.

Il faut le prendre comme un sondage, ni plus ni moins, au soir du premier tour.

patrick CRASNIER 13/03/2008 12:33

Non ce sondage a été effectué avant la fusion des listes (précisé sur l'information) ce qui le rend très peu crédible.
Par contre Gallego appelle à votre COHEN, c'est encore une belle cohérence du Modem, il est candidat aux législatives, ensuite il appelle à voter pour le candidat de l'UMP ensuite il est candidat aux législatives (pour dit il embêter Moudenc qui ne lui a pas donné de subventions pour son journal) et maintenant il appelle ses 0,85% d'électeurs à voter contre ses idées décrites à longueur de temps dans son journal, avec une très belle cohérence. je crois que cette ratatouille électorale fait que nombre d'électeurs doivent avoir envie d'aller à la pêche elle est ouverte !!

Pinocchio 12/03/2008 21:41

Ridicules ces sondeurs. Je rajouterais que le sondage a été réalisé avec la fusion des listes Moudenc-Forget.