LES TONTONS FLINGUEURS-ACTE 3 PAR Philippe DAVID

Publié le par A.P.ré. (Frédéric Guyonnet)

LES TONTONS FLINGUEURS-ACTE 3

Je pensais en avoir fini avec les règlements de compte à OK Solferino. L'université d'été du PS était passée, les livres au vitriol des habitués -Lienemann, Melenchon - et des autres -Allègre, étaient sortis avec plus ou moins de battage médiatique et on en parlait déja plus. 

Je pensais que l'air marin de La Rochelle, la gastronomie rochelaise - la mouclade quel régal, et le pineau des Charentes auraient apaisé les tensions... Errare humanum est sed perseverare diabolicum, l'erreur est humaine mais la persévérance est diabolique. Je m'étais trompé mais les socialistes, eux, persévèrent dans la vendetta qui est plus une spécialité méditerranéenne qu'atlantique mais allons bon,  on s'amuse comme on peut. Vendetta atlantique en effet puisque la dernière rafale pour Ségolène Royal arrive de l'ile de Ré, le Saint Hélène de Lionel Jospin qui, contrairement à Napoléon n'a jamais rien gagné.

Avec le livre d'Allègre, surpassant dans le fiel les ouvrages de Melenchon et Lienemann, je pensais qu'on avait atteint le pire dans l'attaque contre la candidate socialiste à la présidentielle. Que nenni, soucieux de faire plus fort que son ami de cinquante ans, Jospin a surpassé Allègre faisant passer les attaques du second pour un pétard mouillé face à un missile nucléaire. Jugez par vous même.

"Ségolène Royal est une personnalité secondaire de la vie publique".Que sont donc alors Bertrand Delanoé, Martine Aubry et Elisabeth Guigou si ce n'est des personnage tertiaires ou quaternaires de cette même vie publique?

"Elle n'a pris la tête de la campagne présidentielle qu'à la faveur d'une illusion".

En 1997, Lionel Jospin ne s'est retrouvé à Matignon que sur des illusions facturées aux générations futures ( 35 heures, C M U, )et grâce aux nombreuses triangulaires avec le FN.

"Elle était la candidate qui était la moins capable de gagner".  "Elle n'était pas taillée pour le rôle" .

Pourquoi ne l'a t'il pas dit plutôt que d'attendre d'être appelé comme l'homme providentiel dans le combat qui se préparait? Lui qui fût piteusement éliminé dès le premier tour, est-il le mieux placé pour dire qui est ou n'est pas qualifié pour être candidat à la présidentielle?

"Elle a mené un discours anti-élites qui appartient d'habitude à l'extrême droite et aux mouvements populistes". "Elle a mené sa campagne hors du parti et contre les éléphants".

Heureusement pour elle et pour le parti socialiste, car le PS et ses éléphants sont tellement indigèstes pour une majorité de français que, si elle avait mené une campagne avec les éléphants, elle aurait subi le même sort que Lionel Jospin en 2002 et le second tour aurait alors opposé Nicolas Sarkozy à François Bayrou et exit le PS!

"Elle a des insuffisances réelles et un manque de talent". Certainement mais elle est loin d'être la seule dans ce cas au parti socialiste.

Désolé chers lecteurs d'avoir pris le contre pied de Lionel Jospin et la défense de Ségolène Royal mais l'éducation que j'ai reçue m'interdit de tirer sur des ambulances et me pousse à défendre les femmes surtout quand une de celles ci est victime d'une meute de pitbulls. Lionel Jospin a bien choisi son jour pour faire parler de son livre, c'était en effet hier les journées du patrimoine, date symbolique pour Lionel Jospin.

Aucun des ténors du PS n'a crû bon de le défendre, voir la liste des réactions en fichier joint, ce qui fait que Lionel Jospin est de plus en plus seul sur son ile de Ré alors qu'approchent les grandes marées d'équinoxe.

Comme le disait Audiard dans les tontons flingueurs: " La psychologie y en a qu'une: Défourailler le premier. C'est un peu sommaire mais ça peut être efficace". Une fois de plus Lionel Jospin a défourraillé le dernier.

Philippe DAVID 

 http://www.lefigaro.fr/politique/20070917.WWW000000494_la_charge_de_jospin_mal_accueillie_au_ps.html

 

Commenter cet article