Claude Allègre quitte le PS

Publié le par A.P.ré. (Frédéric Guyonnet)

ET UN DE PLUS...... TIRE DE http://jeff123.typepad.fr/royalmensonge/

Claude_a4986





J''me tire , j'me casse , j'me barre , bye , Ciao .

Le billet de Daniel

Claude Allègre, ancien Ministre de l'Education du Gouvernement Jospin a déclaré lundi dernier à l'Express :

«  Mon adhésion au Parti Socialiste ne sera pas renouvelée au mois de janvier 2008  » et de justifier sa décision : Le P.S. ne travaille plus et a trahi son histoire et son idéal.

Peu nombreux seront étonnés de cette décision, tant l'Ancien Ministre a vait fait part, à plusieurs reprises, de tout le mal qu'il pensait des Dirigeants Socialistes en général et de Ségolène Royal en particulier. N'a-t-il pas déclaré, au lendemain du débat Sarkozy-Royal précédant la Présidentielle, au sujet de la candidate socialiste, et ce à propos de la scolarisation des enfants handicapés :

«  Ségolène Royal a menti. Les chiffres qu'elle a cités sont inéxacts. »

Il est clair d'autre part, qu'en rencontrant à deux reprises le nouveau Président ( une fois avant et surtout une fois après l'élection )  Claude Allègre a clairement montré qu'il n'était en rien mécontent de la défaite de la Présidente de Poitou-Charentes.

Je ne peux résister, pour terminer ce commentaire, à l'envie de vous faire part du message d'un pro-Royal ( et oui çà existe encore même si ceux-ci sont en voie de disparition) sur un site de l'opposition , suite à la déclaration de l'ancien Ministre : «  C'est normal qu' Allègre quitte le PS , un chercheur n'a rien à faire en politique. » Ce à quoi j'ajouterai : «  surtout quand il n'y a plus rien à trouver de novateur chez les socialistes » !

gold31

ET TIRE DE : http://vudedroite.over-blog.com/

LES TONTONS FLINGUEURS -ACTE 2.

Il fallait faire partie de la France qui se lève tôt pour entendre ça. Quoi ça? L'interview de Claude Allègre par Jean Michel Aphatie sur RTL jeudi matin. On pouvait s'attendre à du sport et ce fût du sport. Du ball trap très exactement mais du ball trap sans fusil, arme ayant le défaut de ne tirer qu'une balle à la fois. On était plutôt dans la mitrailleuse lourde, 7.62 ou 12.7, armes qui ont la qualité de tirer plusieurs cartouches à la seconde et de ne laisser aucune chance à ceux qui sont touchés. Morceaux choisis de l'interview sur les différents dirigeants du parti socialiste et sur le parti socialiste lui-même.

Ségolène Royal: Comparée à "Pierre Poujade" avec "des arguments pour Mme Michu". "Elle a instauré l'incompétence comme gage de la démocratie". On comprend mieux pourquoi il avait dit avant même le premier tour qu'il ne voterait pas pour elle.

Les quadras du P.S, Arnaud Montebourg et Manuel Valls: "Des chacals et des hyènes qui n'ont pas la moindre idée, rien, le vide. La rénovation du PS ce n'est pas eux". Les intéressés apprécieront.

François Hollande: Comparé à Guy Mollet   - après Poujade ça sent la IVème république- personnage honni à gauche pour avoir envoyé le contingent en Algérie. " Je pensais qu'il avait la stature pour devenir un dirigeant, je me suis aperçu que c'est un magouilleur". " Il a menti à tout le monde et foutu un bordel noir au PS". Ca nous rappelle Marie France Garaud lorsqu'elle disait, parlant de Jacques Chirac, "qu'elle croyait qu'il était du marbre dont on fait les statues alors qu'il était de la faience dont on fait les bidets".

Quant au parti socialiste "c'est un patchwork où il n y a pas d'idées, de réflexion, de corps, de doctrine, de réfléxion d'ensemble". "C'est un parti où on ne travaille pas". Les 35 heures de Martine Aubry y sont surement pour quelque chose.

J'avais commencé la semaine avec un article baptisé "Les tontons flingueurs" qui parlait des petites phrases du week end dernier. Je crains que le week end à venir transforme La Rochelle en annexe du  Bronx surtout que comme le disait Audiard dans les vrais tontons flingueurs: "Les cons ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnait".

Philippe DAVID

 

Commenter cet article