Nicolas Sarkozy met la pression sur le XV de France

Publié le par A.P.ré. (Frédéric Guyonnet)

Par Emmanuel Jarry Reuters - Lundi 23 juillet, 17h23

MARCOUSSIS, Essonne (Reuters) - Nicolas Sarkozy a encouragé en personne le XV de France à Marcoussis, à un mois et demi du début de la Coupe du monde de rugby, une visite troublée par les négociations pour la libération des infirmières bulgares et du médecin palestiniens détenus en Libye.

Le chef de l'Etat a mis la "pression" sur les 30 joueurs sélectionnés par Bernard Laporte, son futur secrétaire d'Etat aux Sports, avec lesquels il a déjeuné dans le cadre d'un Centre national du rugby noyé sous la pluie.

"Cette Coupe du monde, il ne faut pas la rater. Il faut vous donner à plein", leur a déclaré le président de la République en guise d'apéritif. "On vous souhaite le meilleur mais faites-nous honneur en vous battant jusqu'à la dernière seconde, en n'ayant pas peur, en créant, en prenant des risques, en donnant du beau jeu, en ne se résignant jamais."

Il les a exhortés à faire montre de panache. Pour gagner, "il y a des aléas, il faut un peu de chance ; mais pour la manière, il n'y a pas d'aléas", a-t-il déclaré. "Il y aura 64 millions de personnes derrière vous et ça, il ne faut pas l'oublier. Et puis pour moi, ça serait quand même mieux que ça soit une belle Coupe du monde."

Le président de la Fédération française de rugby, Bernard Lapasset, qui lui a remis un maillot signé par les joueurs, et Bernard Laporte ont jugé "normal" ce supplément de pression mise sur les épaules de tricolores engagés dans une poule difficile, pour la première coupe du monde de rugby organisée en France.

"La pression (...), je crois qu'on se la met tout seul parce qu'on veut gagner", a déclaré l'entraîneur. "Mais c'est vrai que, quand il est venu il y a deux ans ici (...), il avait dit il n'y a qu'un truc qui compte, il faut gagner. Comme ils nous a dit : moi je l'ai fait, maintenant à vous de le faire."

LAPORTE CONSULTE "DE LA DOCUMENTATION"

Bernard Lapasset a pour sa part déclaré que Nicolas Sarkozy assisterait à au moins un match de préparation du XV de France, au match d'ouverture contre l'Argentine et, "en fonction du calendrier", à d'autres matches de la Coupe du monde.

Bernard Laporte, qui entrera au gouvernement après le tournoi pour seconder la ministre de la Santé, de la Jeunesse et des Sports Roselyne Bachelot, a dit n'avoir aujourd'hui qu'une priorité : cette compétition et sa préparation.

Il a cependant confié qu'il se préparait à ses futures fonctions "en lisant un petit peu sur qu'est-ce que c'est l'organisation d'un ministère, qu'est-ce que c'est la jeunesse et les sports" - "Je consulte de la documentation", a-t-il dit.

Nicolas Sarkozy, lui, n'avait de toute évidence pas que la Coupe du monde en tête, au moment où son épouse Cécilia était en Libye, avec le secrétaire général de l'Elysée Claude Guéant et la commissaire européenne aux Relations extérieures, Benita Ferrero-Waldner, pour tenter d'obtenir la libération des cinq infirmières bulgares et du médecin palestinien accusés par les Libyens d'avoir inoculé le sida à plusieurs centaines d'enfants.

Il est arrivé à Marcoussis avec son conseiller diplomatique Jean-David Lévitte et une interprète en langue arabe, qui se sont enfermés dans le bureau du directeur du centre.

Pendant le déjeuner, Nicolas Sarkozy s'est absenté pendant une vingtaine de minutes pour téléphoner. Et il a de nouveau quitté le déjeuner avant les autres convives pour aller dans un bureau, d'où il est ressorti une dizaine de minutes plus tard, suivi par Jean-David Lévitte et l'interprète.

Le chef de l'Etat n'a rien voulu dire de l'état des discussions avec les autorités libyennes aux journalistes présents. "C'est dur, c'est compliqué, c'est difficile", a-t-il seulement déclaré avant de repartir pour Paris.

YAHOO.EU. addSendViaIM();

Recommander cette dépêche

Commenter cet article

Visiteur 05/08/2007 16:31

QUAND L'UNE FAIT PLIER LE DICTATEUR LIBYEN ...L'AUTRE ENCENSE LE DICTATEUR CUBAIN !   On a vu avec quelle maestria Cécilia Sarkozy a contribué par son action , à la libération des otages face au dictateur Libyen Mouamar Khadafi , et ce , au grand Dam de certains ténors du PS qui avaient échoué voici 8 ans , lorsque ces derniers faisaient pourtant partie du gouvernement socialiste ( Soit 2 ans et demi de perdus au début et donc au moment clef de cette prise d'otages ) Pour comparaison il faut dire que la first lady socialiste, madame Danièle Mitterrand , portait un regard bien différent à son époque , sur certains dictateurs , regard pour le moins complaisant notamment à l'égard du « dictateur maximo » son ami intime d'alors : FIDEL CASTRO . Après s'être rendue plusieurs fois à Cuba , Danièle Mitterrand reçoit Fidel Castro à l'Elysée en 1995. Celle-ci qualifiera Cuba de « paradis socialiste ». ( Un paradis socialiste il est vrai , pour la seule classe dirigeante... mais bel et bien un enfer pour le peuple cubain.)extrait du site: http://feeds.feedburner.com/royalmensonge

Jean-Loup Lefrançois 02/08/2007 20:44

Quid de Cécilia Nous pouvons être fiers de l'action de Cécilia Sarkozy. Chacun sait qu'elle ne cherche ni la gloire, ni le pouvoir, je pense que NS sait qu'elle n'est guère contrôlable. Donc tout reste à l'avantage de la France et de la méthode Sarko, l'important c'est que cela marche ET CELA A MARCHE ! La morale, oui la Lybie faisait du chantage, sans que cela soit acceptable devions nous laisser mourir ou pourrir en prison ces personnes, autrement devions nous déclarer la guerre à la Lybie ! Dans ce cas, il va falloir attaquer la Corée du Nord, l'Iran, la Syrie, et d'autres beaucoup plus puissants comme le Pakistan, et d'autres ... Évidemment la gauche tousse, de toute manière elle ne sait que tousser ... sans doute de l'insuffisance respiratoire ... http://jllefrancois.hautetfort.com/

Delaire Jacques-Daniel 24/07/2007 23:51

Andy Verol, merci de vos commentaires nuls anti Sarkosistes qui n'engagent que vous et ne poluent pas ce blog, merci car vous avez du aller deçu et lire un peu ce que pensent des citoyens constructifs qui soutiennent l'oeuvre de rénovation nationale entreprise par notre Président et le gouvernement  ! Je comprends votre frustation et en suis désolé, mais ce qu'entreprend le Président marche plutôt bien, même si cela doit amener quelques critiques de personnes de votre genre, c'est même flatteur dans un certain sens mon pauvre monsieur !Merci encore de nous avoir amusé !Moi j'en profiterai pour remercier tous ceux qui depuis des années ont oeuvré pour cette libération et un coup de chapeau à la France qui afinalisé cette triste affaire en faisant retrouver la liberté des otages !

Frédéric GUYONNET 24/07/2007 18:53

Que l'on aime ou pas Sarko, il y a une chose qui est certaine, il fallait liberer ces femmes. "Elles avaient été déshabillées, raconte Me Cheïtanov. Pieds et poings liés, elles avaient subi des coups, des décharges électriques, avec la peur permanente d’être violées. On les avait mises en présence de bergers allemands en leur disant que, si elles n’avouaient pas, leurs enfants subiraient des représailles.""Nous les avons d’abord vus derrière les grilles du tribunal, se souvient M. Nenov, puis à l’intérieur de la prison. Imaginez notre émotion... Ma femme m’a tout raconté. Elle était très éprouvée, elle avait tenté de se suicider en se tailladant les veines. Par la suite, j’y suis retourné. Mon fils y est allé à trois reprises. Six ans ont passé depuis 1999. Sa mère ne l’a pas vu grandir."Pour Andy Verol ce genre de chose n'est pas important, ce qui est grave c'est que Sarkozy, le villain il médiatise cette libération, oui, alors ça c'est grave.Mais que fallait il faire ??? Boycotter la Lybie , comme le précaunisait S. Royal pour la Chine ??? Oui, bien sur. Boycotter le petrole Lybien. Mais ouvrez les yeux Andy Verol, ce petrole Lybien, fait vivre des habitants de ce pays. Vous ne savez pas ce que c'est un blocus et l'isolement d'un pays, regardez Cuba ou l'Iraq à l'époque de l'embargo... Qui payait le plus cher tribu ?? Les pauvres gens...Je suis vraiment scandalisez pas vos propos, du tout sauf Sarko. Il ne faut pas traiter avec la Lybie car c'est un regime dictatorial et quand on va liberer la population comme les américains en Iraq on condamne la guerre ??? Donnez nous des solutions vous qui êtes si malin. Et au pire des cas si la France ne va pas chercher ce petrole, d'autres iront...Vous dites : C'est un peu comme si Léon Blum avait envoyé sa femme en Allemagne pour négocier la libération d'une poignée de juifs avec Hitler. Et alors ??? Si l'on sauve des vies humaines.... Je ne vous comprends pas. Vous nous parlez de Blum... Blum, 1936, le Front Populaire, la semaine de 40 heures et les congés payés, les français travaillent et commencent à s'amuser. Pendant ce temps là en Allemagne on augmente les heures de travaille par semaine, on n'accorde pas de congés et on produit en masse. Le résultat, on le connait, nous sommes incapables de résister à l'avancé allemande et nous nous faisons balayer et coloniser en quelques jours. Qui viendra nous liberer ??? Les américains, ceux là même que vous condamner. Mais aprés tout votre réve était peut être d'être allemand dans ce régime dictatorial. Et si la belle fille de Sarko permettait de mettre un terme à la guerre au Darfour, mais qu'il l'envoit de suite, je peux vous assurer que là bas ils n'attendent que ça. Des femmes se font violer et torturer chaque jour, elles se font mutiler, on leur créve les yeux et on les éventre quand elles sont enceintes. Mais là vous vous en foutez, ce n'est pas grave, c'est là bas en Afrique, ça ne nous regarde pas. Il ne faut rien faire, si c'est pour donner du crédit à Sarko, surtout pas. Mais allez y là bas pauvre idiot. Vous me dégoutez, vous et votre pensée unique et fascisante qui faites de la politique de salon. Allez faire des manifestations anti sarko si ça vous amuses, il y a pourtant tellement encore à faire, à denoncer et à construire pour que l'on puisse vivre mieux dans ce monde de fous... Vous perdez votre temps et feriez mieux de mettre votre energie ailleurs... A bon entendeur...

Andy Verol 24/07/2007 11:35

Autre sujet à chaud:Belle image, gros événement. Nous sommes enfin confrontés au pouvoir m'as-tu vu... Il était déjà merdique de soutenir quelques otages prestigieux envers et contre des milliers d'autres qui n'auront aucune chance d'être soutenus par personne. On prendra soin de se faire héroïque. On continuera à nous expliquer que le plus important, c'est de ramener des infirmières bulgares au bercail. On continuera à soutenir tous les régimes fascisants, mafieux, fumeux du monde pour faire briller la France auprès d'eux, et d'eux seulement. C'est un peu comme si Léon Blum avait envoyé sa femme en Allemagne pour négocier la libération d'une poignée de juifs avec Hitler.Sarko nous explique qu'on se fout royalement des méthodes, des procédés, des manières de faire. L'important, c'est simplement que ces femmes soient libérées... Mais soyons sérieux. A l'évidence, Sarko joue sur les terres d'un dictateur sanguinaire dans le seul but d'avoir la mainmise sur le pétrole libyen. N'oublions pas que le normalisation des relations entre le Monde et le régime de Kadhafi a ouvert la bourse aux pétro-barils de ce pays longtemps cloîtré. A l'heure où l'Iran et l'Irak sont écrasés par les Etats-Unis, la France et son président gesticulateur se fraye un chemin vers un marché essentiel. La zone d'influence française reste la Maghreb. L'Algérie est un territoire de lutte terrible entre la France et les Etats-Unis. Simplement, pour Sarko, il faut avoir la possibilité de faire comme les US et se garantir des sources de matières premières...Relevons que la conférence minable de Sarko et de ses trois couillons de sbires à ses côtés est relayée en direct sur France 2... Si Sarko se sent si "ému" par la libération de ces femmes par l'entremise de sa propre femme (qui soit dit en passant n'a strictement aucun mandat, aucune légitimité dans ce type d'affaire. A quand sa belle-fille envoyée au Darfour pour négocier une paix?), n'est-il pas préférable qu'il s'efface simplement, modestement, définitivement?http://andy-verol.blogg.org