Turquie: Un évêque catholique a été poignardé à mort

Publié le par A.P.ré. (Frédéric Guyonnet)

Luigi-padovese.jpg

 

Mgr Luigi Padovese, vicaire apostolique d'Anatolie et président de la conférence épiscopale turque (CET), a été tué jeudi dans une attaque à l'arme blanche dans sa maison d'Iskenderun (bien Iskenderun), dans le sud de la Turquie, a rapporté l'agence de presse Anatolie. Selon la chaîne d'information NTV, le prélat catholique, âgé de 63 ans, a été attaqué par son chauffeur et a succombé à ses blessures à l'hôpital.

 

Le porte-parole du Vatican, le révérend Federico Lombardi, a dit à l'Associated Press, à Rome, que le Vatican a ressenti «une douleur immense, de la consternation, de l'ahurissement et de la stupeur» à l'annonce de la mort du prêtre et a noté que le meurtre démontrait «les conditions difficiles» dans lesquelles vit la communauté catholique de la région.

Le meurtre est le plus récent d'une série d'attaques contre des chrétiens survenues ces dernières années en Turquie, où les adeptes de cette religion forment moins de un pour cent de la population de 70 millions d'habitants.

 

En 2007, un prêtre catholique de la ville d'Izmir, Adriano Franchini, avait été blessé après avoir été poignardé à l'estomac par un jeune homme de 19 ans, après la messe du dimanche. Ce dernier avait été arrêté.

La même année, un groupe d'hommes serait entré chez un éditeur publiant la Bible à Malatya et aurait tué trois chrétiens, dont un de nationalité allemande. Les cinq présumés meurtriers sont en attente de leur procès.

Les meurtres avaient provoqué la consternation à l'échelle internationale et soulevé des inquiétudes quant à la capacité de la Turquie de protéger ses minorités religieuses.

En 2006, alors que la colère grondait dans des pays islamiques au sujet de la publication dans des journaux européens de caricatures du prophète Mahomet, un adolescent de 16 ans avait tué un prêtre catholique, le père Andrea Santoro, au moment où il priait dans son église, à Trabzon. Le garçon avait été reconnu coupable de meurtre et condamné à 18 ans de prison.

 

Source : Metro Montreal

Publié dans Dossiers

Commenter cet article