Sondage extrême droite : la cote d’alerte est franchie

Publié le par A.P.ré. (Frédéric Guyonnet)

nouveau-centre.jpg

18/02/11

Les résultats d’un sondage d’intentions de vote pour la présidentielle publié ce matin, donnant la candidate de l’extrême droite à 20%, est un sujet de grande inquiétude pour tous les démocrates.


Il ne s’agit que d’un sondage, mais une cote d’alerte est franchie qu’il faut prendre très au sérieux, car il révèle un sourd et profond mécontentement chez nos compatriotes. Il appelle au moins deux réponses.


Il faut écrire une nouvelle page de la démocratie française reposant sur trois volets : la lutte contre les conflits d’intérêts, l’interdiction du cumul des mandats, l’introduction d’un code d’éthique et de déontologie à l’image des règles existantes dans les autres démocraties européennes.


Cette cote d’alerte nous impose aussi pour éviter un "21 avril des idées" de répondre aux préoccupations des Français sans abandonner les valeurs de la droite et du centre. Il faut cesser d’attiser les haines, de chercher des boucs émissaires, de jouer sur les peurs. C’est campés sur nos valeurs, qu’il nous appartient de répondre de façon concrète et pragmatique, aux inquiétudes et aux préoccupations légitimes des Français.

 

Hervé MORIN
Président du Nouveau Centre

Publié dans Actualités nationales

Commenter cet article