Sécurité : le Président a raison

Publié le par A.P.ré. (Frédéric Guyonnet)

 

 Le Président de la République a lancé plusieurs pistes de réflexion afin de mieux lutter contre la délinquance.

Je salue – et soutiens – cette initiative.

Nous ne devons pas craindre de combattre plus fermement ceux qui empoisonnent la tranquillité quotidienne de nos concitoyens.

Lorsque se développent de nouvelles formes de délinquance, il est en effet indispensable d’apporter de nouvelles réponses, mieux adaptées. De ce point de vue, les initiatives du Président sont utiles à la collectivité, là où les critiques de l’opposition ne traduisent qu’angélisme et éloignement des réalités quotidiennes des français.

La Sécurité ne doit pas être un enjeu politicien. Il y a d’un côté la réponse de l’Etat, qui se renforce. Mais il faut aussi une réponse des pouvoirs locaux. A Toulouse et en Haute-Garonne, nous assistons à l’organisation de colloques, Assises, et autres auditions : la réalité… c’est que nos concitoyens en ont assez des « gens assis » ! Nous avons besoin d’actions concrètes, comme par exemple le développement, en zone urbaine, de la vidéoprotection sur laquelle plusieurs maires, dont celui de Toulouse, tergiversent. C’est à ce devoir d’intérêt général que doivent s’atteler les collectivités locales de notre département, en mettant de côté leurs dogmes et idéologies.


Christine de VEYRAC
Présidente de l’UMP 31

Publié dans Actualités locales

Commenter cet article