RECIDIVE: "UN VRAI DEFI"

Publié le par A.P.ré. (Frédéric Guyonnet)

 

En trente années d'expérience dans la criminologie et l'expertise psychiatrique, le docteur Coutanceau s'est penché sur les cas de personnes condamnées à de longues peines (viols aggravés, assassinats), au sein du centre national d'observation des prisons de Fresnes, rebaptisé depuis 2000 centre national d'évaluation.

Comment lutter efficacement contre les risques de récidive ?

Le véritable défi de toutes les démocraties est l'évaluation des sujets et leur dangerosité, durant la période de détention. Cette évaluation doit se faire par le biais d'une prise en charge pluridisciplinaire (judiciaire, éducative, sociale…) Dans tous les cas, les sujets récidivistes, après une longue peine, sont rares.

Mais a-t-on les moyens de repérer cette minorité à risque ?

Oui. Mais le grand enjeu porte sur le développement de cette prise en charge pluridisciplinaire pour faire en sorte que le temps de la peine puisse être utilisé à ces travaux.

(La Dépêche du midi)

Commenter cet article