MPF : La générosité, victime du communautarisme

Publié le par A.P.ré. (Frédéric Guyonnet)

mpf.jpg


Les Restos du Cœur inaugurent cette année leur 25ème campagne hivernale contre la faim et la misère. Nous sommes tous invités à donner à la sortie des magasins des denrées non périssables aux bénévoles de cette association pour permettre à près de 800 000 personnes d’avoir de quoi se nourrir.
 
Cet élan de générosité est un témoignage encourageant dans cette société rongée par l’individualisme.
 
Mais ce même élan est à son tour rongé par un autre fléau : le communautarisme.
Un donateur a vu ses dons être refusés par les bénévoles, sous-prétexte qu’ils contenaient du porc. Ce refus obéit aux mêmes préceptes qui ont interdit la viande de porc dans nos cantines.

Le Mouvement Pour la France regrette qu’une association au bilan aussi remarquable se soumettent aux revendications communautaristes, alors que face à la misère, on ne peut se priver de générosité, tout comme on ne peut priver tous les nécessiteux d’une viande bon marché et nourrissante, au nom d'une minorité.


http://www.pourlafrance.fr/

Publié dans Actualités nationales

Commenter cet article

crasnier patrick 20/12/2009 10:52


Quand on fait la quête pour des actions charitables envers ceux qui ont faim, refuser quoi que ce soit y compris du porc est honteux, dans quel pays vivons nous, les pauvres qui ont faim, outre les
ai_des nombreuses de l'état ont la possibilité d'aller se nourrir gratuitement auprès des oeuvres caritatives (retau du coeur mais aussi secours populaire, secours catholique "tien il n'y a pas de
seciours musulman"?)
Ce pays la France est peut êtyre critiquable mais au moins il y a tout cela et ceux qui viennent en nombre pour tenter de profiter de ces aides qu'ikls ont nulle part ailleurs se plaignent.