MPF : Co-développement : Villiers à Madagascar

Publié le par A.P.ré. (Frédéric Guyonnet)

 

"Nous convions Andry Rajoelina à se rendre en Vendée où nous nous apprêtons à l'accueillir comme un chef d'État, pourquoi pas l’été prochain", a déclaré jeudi 8 octobre Philippe de Villiers à l’issue d’une rencontre officielle avec le président de la délégation spéciale d'Antananarivo, Edgard Razafindravahy, à Mahamasina. A la tête d’une importante délégation d’élus et de responsables vendéens, le Président du Conseil Général de la Vendée est actuellement en visite officielle à Madagascar.


A l’occasion de ce séjour, Philippe de Villiers a notamment été reçu par le jeune président Andry Rajoelina à Ambohitsorohitra. "Je viens de rencontrer le président, que je ne connaissais pas, mais qui nous inspire un grand respect. Notre entrevue s’est déroulée dans une ambiance chaleureuse. Nous rencontrons des interlocuteurs jeunes et jeunes d'esprit ", a t-il confié à la presse à l'issue de son entretien avec le président de la Transition.


Depuis une dizaine d’années, la Vendée a tissé avec l’île de Madagascar des liens profonds, dans le cadre de sa politique de coopération internationale. Des liens qui, selon les termes même du Président du Conseil Général, "n’existent que parce qu’ils sont établis dans la durée, dans l’écoute, dans la réciprocité, gages de véritables liens de fraternité ".


Le Département s’implique principalement dans la sécurité civile et le social, deux domaines prioritaires pour cette île lointaine. " Après 10 ans d’échanges entre nos deux terres caressées par l’océan, nous sommes heureux d’échanger avec vous des regards, des regards d’amitié et d’affection mutuelle " a expliqué Philippe de Villiers à ses interlocuteurs. " Nous vous attendons à notre tour en Vendée " a -t-il poursuivi, à l’adresse notamment des sapeurs-pompiers d’Antananarivo, particulièrement attachés à notre département.

Ils bénéficient en effet d’un partenariat exemplaire avec leurs homologues vendéens équipements en matériels, formations à la lutte contre l’incendie, au secourisme, ou à la gestion opérationnelle et au commandement… depuis 1998, le SDIS de Vendée (Service Départemental d’Incendie et de Secours) a ainsi contribué à former plus de 120 sapeurs-pompiers malgaches d’Antananarivo.


Vendredi 9 octobre, la délégation a d’ailleurs prévu l’inauguration du Centre de secours périphérique du 6e arrondissement (quartier d’Anosivavaka) en présence de Jean-Marc Chataigner, Ambassadeur de France, du Commandant Augustin, Chef de corps des sapeurs-pompiers malgaches et du Conseiller Général Gérard Villette, Président du SDIS. De nouvelles actions de partenariat devraient voir le jour durant cette visite, et plusieurs projets devraient être avalisés.En lien avec l’association France-Madagascar-Vendée, le Département soutient d’autre part la mise en place d’un établissement unique : une formation d’éducateurs, spécialisés dans la réinsertion des adolescents des rues à Antananarivo ; fruit d’une longue collaboration, cet Institut Supérieur des Métiers du Social sera totalement équipé et inauguré en 2010. Toujours sur le plan social, le Conseil général participe financièrement au chantier géant du Père Pedro, la cité "Akamasoa", qui accueille, scolarise et emploie des milliers de sans- abri arrachés aux tas d’ordures de la capitale.

Publié dans Actualités nationales

Commenter cet article