JL Moudenc : lettre ouverte au depute maire de toulouse

Publié le par A.P.ré. (Frédéric Guyonnet)

Je demande au Député-Maire de Toulouse de rétablir un dialogue social sincère avec les agents intercommunaux et municipaux.

La manifestation des Agents grévistes du Grand Toulouse, dont beaucoup étaient encore des Agents de la Ville il y a quelques mois, a donné lieu cet après-midi, à une intervention de CRS avec bombes lacrymogènes. Jamais nous n’avions connu de telles pratiques à la Mairie de Toulouse : je les condamne. Cette grève trouve son explication dans les différences de traitement qui existent depuis que la Communauté Urbaine a été mise en place, le 1er janvier, entre agents qui effectuent pourtant un travail identique (les éboueurs par exemple), alors qu’ils proviennent de diverses communes.

img6025.jpg img6019.jpg img5996.jpg img60241.jpg

L’harmonisation par le haut promise en 2008 ne vient pas. Et oui, Monsieur COHEN, vous devez respecter vos promesses ! Aujourd’hui, les Toulousains subissent par ricochet, cette situation, créée par la précipitation avec laquelle a été votée la Communauté Urbaine. Beaucoup de services s’en trouvent désorganisés et les élus de la Majorité Municipale et Intercommunale actuelle ne prennent pas les décisions nécessaires pour rétablir la pleine cohérence et efficacité des services publics de proximité concernés. La grève générale organisée par l’ensemble des syndicats est une première, dont la signification doit faire réfléchir le Député-Maire – Président de la Communauté Urbaine. Je demande à Pierre COHEN de rétablir un dialogue social sincère, au lieu de s’enfermer dans une position d’autoritarisme et de refus violent.


Jean-Luc MOUDENC

Maire de Toulouse de 2004 à 2008

Publié dans Ecologie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Gold31 16/10/2009 23:16



Les « Favelas » de Pierre Cohen à Toulouse (par gold31 )