Hommage de Jean Louis Chavoillon à Philippe Seguin

Publié le par A.P.ré. (Frédéric Guyonnet)

« Le travail est au cœur des valeurs qui nous rassemble »
La Lettre de l’A.P.Ré
Les Réformateurs Toulousains
Par Jean-Louis CHAVOILLON

JLC2222.JPG

En apprenant le décès soudain de Philippe SEGUIN d’une crise cardiaque, la France vient de perdre l’un de ses plus grands Hommes politiques car Philippe SEGUIN refusait de voir la France en petit. 

 

Président de la Cour des comptes, il était à la tête de la commission « Grands stades Euro 2016 » qui œuvre pour la candidature de la France à l’organisation de l’Euro 2016.  

Au nom de l’A.P.Ré et en mon nom personnel, c’est avec une grande tristesse que je tiens à présenter nos plus sincères condoléances à sa famille. 

 

Homme courtois et raffiné, Philippe SEGUIN a toujours fait preuve d’une indépendance d’esprit, y compris au sein de sa propre famille politique ; séduit par les idées du gaullisme social qu’il défendait,  j’ai eu la chance à titre personnel de le rencontrer à deux reprises notamment lorsqu’il était Président de l’Assemblée nationale où il n’a pas hésité à me consacrer quelques instants.


Cet humaniste refusant l’esprit clanique restera pour ma part un Homme d’une grande droiture et d’une grande classe. 

 

Pour conclure, à l’heure où nous nous interrogeons sur notre avenir, où nous sommes « dans un monde de plus en plus virtuel, dans une économie qui s'abstrait de la distance et de la durée, c'est en retrouvant la réalité du territoire, et du temps, que nous retrouverons l'homme...". Ainsi parlait Philippe SEGUIN.

Publié dans Actualités nationales

Commenter cet article

jack huzzi 16/01/2010 06:22


comme d'hab!
ceux qui l'ouvre pour dire quoi ils pensent, on les aime le jour de leur enterement


Patrice Charles 11/01/2010 15:44


Très bon article. Il faut revenir aux fondamentaux de la politique. Il en était un exemple.
Patrice Charles