Communiqué d’Yves Jégo suite aux déclarations de Jean-Paul Huchon sur les écoles de la 2ème chance

Publié le par A.P.ré. (Frédéric Guyonnet)


Le Président de la région Ile-de-France ne devrait pas faire sa campagne électorale en prenant en otage les écoles de la deuxième chance.

 

En effet, Jean-Paul Huchon semble ignorer, non seulement que la formation professionnelle, en particulier des jeunes, relève de sa compétence mais surtout que le gouvernement s'est fixé, concernant ces écoles de la deuxième chance, un objectif ambitieux : celui de créer 3 000 places supplémentaires en 2009 et 4 200 places en 2010 pour atteindre 12 000 places en 2010. L’Etat mobilise 26 millions d’euros sur cette période dans le cadre du FISO (7 millions en 2009 et 19 millions en 2010).

 

Monsieur Huchon, en mal de médiatisation dans une campagne électorale où même ses alliés l'ont abandonné, cherche à travestir les chiffres puisque pour la seule Ile-de-France qui regroupe 8 écoles – 15 sites et 1 447 jeunes accueillis en 2009 - l'Etat et l'Europe ont investi beaucoup plus que la collectivité régionale présidée par Monsieur Huchon dont c'est pourtant la compétence.

 

Les écoles de la deuxième chance ont été créées par Edith Cresson et leur financement est conforté par les différents gouvernements UMP depuis quelques années. Il est regrettable que l'actuel président de la région cherche à engager une bataille politicienne sur un sujet qui mérite mieux que de fausses querelles.


Yves Jégo, Député de Seine-et-Marne et Maire de Montereau-Fault-Yonne

Publié dans Régionnales 2010

Commenter cet article