Ségolène Royal éconduite à l'ONU ?

Publié le par A.P.ré. (Frédéric Guyonnet)

La présidente de Poitou-Charentes, à New York pour l'Internationale socialiste, n'aurait pas obtenu aisément le sésame pour pénétrer dans l'enceinte de l'ONU.

Ségolène Royal est en colère et pourrait le faire savoir dès son retour sur le sol français en début d'après-midi. Elle semble en effet avoir éprouvé quelques difficultés à obtenir une autorisation pour pénétrer dans l'enceinte de l'ONU, où les chefs d'Etat du monde entier se réunissent en ce moment.   

Selon nos informations, la délégation française auprès de l'institution internationale aurait refusé "d'apporter son concours à une manifestation étrangère à la délégation officielle française". L'ex candidate socialiste à la présidence de la République aurait finalement obtenu le sésame grâce à la délégation d'une autre nation européenne, en l'occurence la Belgique.

Une absence remarquée
 
Le séjour newyorkais de la présidente de Poitou-Charentes, justifié par le tenue en ce moment de l'Internationale socialiste, avait commencé sur un couac. Selon Le Parisien, Ségolène Royal était absente d'une réunion sur le climat présidée par le secrétaire général de l'Onu au cours de laquelle elle devait tenir un discours sur les voitures électriques.
 
Raison officielle : la crise du lait a retenu l'élue en France plus longtemps que prévu. Raison avancée par un organisateur cité par Le Parisien : Ségolène Royal souhaitait être traitée à l'égal de Tony Blair ou d'un ministre chinois, ce qui lui aurait été refusé.

 

TF1.fr

Publié dans Actualités nationales

Commenter cet article