Nouveau Centre : Crise du secteur laitier : Une Europe qui protège est une Europe qui régule

Publié le par A.P.ré. (Frédéric Guyonnet)


 Crise du secteur laitier : Une Europe qui protège est une Europe qui régule

François Sauvadet, Président du groupe Nouveau Centre à l’Assemblée nationale a alerté aujourd’hui, le Premier Ministre, lors de la séance des questions au gouvernement, sur la situation de l’agriculture française et la crise du lait sans précédent. Le député de Côte d’Or a rappelé que cette crise ne concerne pas uniquement le lait mais l’ensemble des secteurs agricoles. « C’est une crise de la dérégulation. » Face à cette crise, a-t-il-ajouté, « on voit bien que la réponse ne peut pas être que franco-française, elle doit être européenne.

 

Le Commission européenne ne peut pas rester sur cette posture de refus de tout outil de régulation, gage de sécurité. Il faut un vrai changement de cap au plan européen pour mettre en place des dispositifs de soutien et de régulation. Cela ne se fera pas sans un engagement politique fort  de tout le gouvernement. »

 

Le groupe Nouveau Centre a estimé que les actions déjà mises en place par le Gouvernement :  déblocage de 60 millions d’euros de trésorerie pour les producteurs laitiers et les éleveurs, avancement au 16 octobre du versement des aides la PAC, négociation avec les banques de prêts relais pour les jeunes agriculteurs et les nouveaux investisseurs dont les premiers remboursements interviendront au 1er janvier 2011, étaient nécessaires. Mais elles ne seront pas de nature à régler durablement le problème.

 

Le Premier Ministres a estimé qu’en effet il fallait mettre en place des outils européens et a annoncé qu’il allait demander la tenue sans délai d’un conseil des ministres européens de l’agriculture extraordinaire.

 

François Sauvadet se félicite de l’engagement de François Fillon quant à la mise en place d’une nouvelle régulation européenne et la tenue très rapidement d’une réunion des ministres européens de l’agriculture.

 

Le groupe Nouveau Centre qui entend être le porte-parole des préoccupations du monde rural, a décidé de poser chaque semaine une question au gouvernement ayant trait à la situation du monde laitier et plus généralement à la question agricole pour arriver à une solution rapide.

Publié dans Actualités nationales

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article