Invité mercredi dans les locaux du Parisien, la patronne du PS affirme que "Ségolène Royal sait que je n'ai pas triché"

Publié le par A.P.ré. (Frédéric Guyonnet)

Martine Aubry estime jeudi dans Le Parisien que les déclarations de Ségolène Royal sur la taxe carbone et sur les fraudes présumées au sein du PS ont nui à leur relation, mais se défend à nouveau de toute tricherie. "Ségolène Royal sait que je n'ai pas triché", affirme-t-elle. "La commission a jugé que mon élection était incontestable. On ne peut pas salir tout un parti sans apporter de preuves." La victoire sur le fil de la maire de Lille avait été contestée par les partisans de Ségolène Royal.
 
Après la parution du livre "Hold-uPS, arnaques et trahisons", la présidente de Poitou-Charentes a réclamé mardi "toute la vérité" et demandé à la direction du parti de prendre des sanctions si la fraude était avérée. Elle a en outre suggéré que le PS poursuive en justice les auteurs de l'ouvrage si les faits relatés étaient faux, mais le parti est apparu divisé mercredi sur les suites à donner à cette affaire (pour plus de détails ). Plusieurs personnalités ont ainsi proposé une confrontation devant des journalistes avec les auteurs de l'ouvrage, option que semble également privilégier Martine Aubry.
 
"Nous proposons une solution plus efficace et plus rapide, car devant la justice ce serait très long. Les procédures dureraient deux ou trois ans, pendant lesquels l'opprobre serait jeté sur notre parti", dit-elle. Après plusieurs semaines d'apaisement, la révélation des fraudes présumées a aussi alimenté de nouvelles tensions entre les deux anciennes rivales. Interrogée sur ses rapports avec Ségolène Royal, Martine Aubry explique : "Jusqu'à (l'université d'été de) La Rochelle, ils étaient très bons. Nous avions réussi à retrouver des relations normales." "Dernièrement, les choses se sont un peu distendues. Il y a eu sa prise de position sur la taxe carbone puis sa réaction sur le livre. J'espère, comme tous ses amis, que tout cela va rapidement se dissiper", ajoute-t-elle. Ségolène Royal s'est prononcée contre la taxe carbone décidée par le gouvernement français alors que le PS en accepte le principe mais en critique les modalités d'application.

source : TF1.fr

Publié dans Actualités nationales

Commenter cet article