La liste PS-Verts-Modem échoue sur le fil face à l'UMP à Aix

Publié le par A.P.ré. (Frédéric Guyonnet)

L'UMP Maryse Joissains a été réélue d'extrême justesse dimanche maire d'Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône) face à une liste d'union entre PS, Modem, radicaux de gauche et Verts.

La candidate de la majorité devance le socialiste Alexandre Medvedowsky de 187 voix, sur un total de plus de 43.000 suffrages exprimés, selon les résultats définitifs publiés par la municipalité.

 

Ce dernier avait présenté une liste d'union avec le Modem et les radicaux de gauche dès le premier tour, puis fusionné sa liste avec celle des Verts entre les deux tours.

 

Alexandre Medvedowsky a immédiatement annoncé à la presse qu'il envisageait le dépôt d'un recours en annulation, en mettant en cause le nombre élevé de votes par procuration, plus de 4.400 selon lui.

 

"Compte tenu de cet écart de voix, il est évident que nous allons demander la vérification de l'ensemble des opérations électorales, notamment des procurations, et compte tenu des nombreux tracts mensongers et diffamatoires qui ont été diffusés pendant l'entre-deux-tours par madame Joissains, nous allons déposer un recours contre cette élection", a-t-il dit sur France info.

 

Maryse Joissains a eu au téléphone le président Nicolas Sarkozy, qui l'a félicitée.

 

"Cent-quatre-vingt-sept voix, c'est peu mais c'est suffisant (...) Dans ce pays, lorsqu'on est une femme, tout est toujours plus difficile. J'avais tout le monde contre moi et ce n'était que des hommes. Ce que j'ai ressenti (chez eux, ndlr), c'était de la haine", a-t-elle dit aux journalistes.

 

Elle a jugé que l'élection était aussi l'échec de la stratégie de grande alliance qui lui faisait face. "Les Français ne sont pas prêts à n'importe quoi. S'il y avait eu plus de 50% de votants, je serais passée plus largement", a-t-elle estimé.

TEST ÉLECTORAL NÉGATIF POUR LA GAUCHE

 

Dans cette élection provoquée par l'invalidation du scrutin de l'an dernier, la participation a encore été faible (49,5%) mais a cependant progressé par rapport au premier tour (44,1%).

 

Maryse Joissains était alors arrivée en tête avec 43,31% des voix devant Alexandre Medvedowsky (34,08%) et Hervé Guerrera (Verts, 11,31%).

 

Le PS espérait dans cette ville une bouffée d'oxygène, alors qu'il est très troublé ces dernières semaines par une série de querelles internes.

 

Dimanche encore sa direction a essuyé les critiques de Julien Dray et l'appel de l'écrivain Bernard-Henry Lévy à sa disparition.

 

Dans la perspective des élections régionales de l'an prochain, la question des alliances est plus que jamais posée pour le principal parti d'opposition, incapable de l'emporter malgré la très large d'union d'Aix. Le PS dirige actuellement 20 régions métropolitaines sur 22.

 

La gauche radicale, qui avait obtenu au premier tour 4,2% avec la liste "Aix à gauche" (PCF, NPA, Parti de gauche), n'avait pas explicitement soutenu le candidat socialiste mais appelé à battre la droite.

 

Le candidat divers droite Stéphane Salord, à l'origine du recours contre l'élection de 2008 et qui avait obtenu 7% des voix, soutenait aussi le candidat d'opposition.

 

Le scrutin avait été transformé en enjeu national par la majorité. Plusieurs personnalités nationales, le ministre de l'Ecologie Jean-Louis Borloo, le président du groupe UMP à l'Assemblée Jean-François Copé ou encore le patron du parti de Nicolas Sarkozy, Xavier Bertrand étaient venus soutenir la candidate UMP avant le second tour.

 

L'élection l'année dernière de Maryse Joissains, à la faveur d'une triangulaire avec le PS et le Modem alors désunis, avait été invalidée début juin par le Conseil d'Etat, qui avait sanctionné la distribution d'un tract anonyme contre ses rivaux.

 

François Revilla, édité par Thierry Lévêque

source : yahoo ! actualités

Publié dans Municipales 2008

Commenter cet article

AILLOUD ROSELINE 25/07/2009 23:16

MADAME JOISSAINS A gagné la mairie d'AIX;COMME  PERPIGNAN.TOUTES DEUX MUNICIPALITEES  de droite ,UN GRAND BRAVO à NOS 2 élusTOULOUSE,doit  garder l'espoir ,avec beaucoup de travail de terrain nous gagnerons,si l'on sait mettre au vestaire "nos zizanies"Et,un renouveau à la Fédé 31,avec autorité ,et disponibilité

Jacques 24/07/2009 11:01

Et tout ce beau monde de soigneusement cacher qu'entre l'élection de 2008 et celle de 2009, Madame la Députée-Maire a juste perdu les voix de 3075 Aixoises et Aixois......Alors les cocorico......jf.

A.P.ré. (Frédéric Guyonnet) 20/07/2009 07:42

L'UMP gagne face au Modem, Les Verts, PS, PCF, NPA, Parti de gauche, PRG et Divers droite. Chapeau Madame...