Jean-Luc Moudenc : Un nouvel outil pour le tourisme à Toulouse

Publié le par A.P.ré. (Frédéric Guyonnet)


 

Lors de la campagne électorale de l’an dernier, s’il est un sujet qui n’a que peu retenu l’attention, c’est bien la politique municipale en faveur du tourisme. Et pour cause : nous étions tous d’accord pour lui faire franchir avec volontarisme une étape de développement significatif ! C’est donc fort logiquement à l’unanimité, que nous venons de décider la création d’un outil qui devrait nous permettre d’accomplir le progrès qualitatif et quantitatif que nous appelions tous de nos vœux. La société d’économie mixte dédiée au tourisme va rassembler acteurs publics et professionnels du secteur privé autour de la Mairie, pour définir une stratégie touristique plus cohérente et plus ambitieuse pour notre ville et notre agglomération.


Ce qui était jusqu’alors éclaté se trouve rassemblé, avec cependant un double bémol: le Conseil régional et le Conseil général, qui avec leur comité de tourisme respectif (CRT et CDT) jouent un rôle majeur dans ce domaine, n’ont pas voulu être cofondateurs de la nouvelle structure. Dommage, car on ne pourra renforcer l’attractivité de la destination Toulouse et développer la notoriété de nos atouts et points forts sans une synergie imbriquant les différents territoires ville-agglomération-département-région. Pourtant, pendant la campagne électorale, l’uniformité politique de toutes les collectivités était vantée par nos adversaires comme la promesse d’un travail en commun inédit pour le plus grand intérêt des Toulousains…


Il y a 2 ans, je m’étais prononcé pour la construction d’un nouveau Parc des Expositions de dimension européenne, ce qui implique un fort agrandissement, et donc un déménagement de l’Ile du Ramier vers les environs de Blagnac. Toutes les collectivités et toutes les sensibilités convergeaient déjà vers cet objectif, et j’ai rappelé il y a quelques mois qu’il ne fallait pas perdre de temps et avancer sur ce dossier, qui sera le projet-phare de ce nouvel élan de la politique touristique toulousaine des prochaines années.


Un nouveau défi est également devant nous en cette matière, et il n’est pas mince : comment faire de notre cité, dont le tourisme d’affaires et de congrès est un point  reconnu, une ville attractive pour le tourisme d’agrément, où notre faiblesse est tout aussi notoire ?


Notoriété forte et positive, vie culturelle variée et intense, patrimoine riche et bien entretenu, qualité de vie et art de vivre réputés : nous avons des ingrédients d’importance majeure pour réussir, mais il nous manque comme une musique pour harmoniser et valoriser l’ensemble, afin de créer cette accroche qui fait cruellement défaut à notre économie touristique locale. Beaucoup d’emplois, de niveaux de qualification différents, j’en ai la conviction, peuvent être créés dans ce secteur, qui doit devenir un des points forts de l’indispensable diversification économique que nous voulons tous.


Jean-Luc MOUDENC

Maire de Toulouse de 2004 à 2008

Publié dans Actualités locales

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article