Soirée des clubs et des courants de la majorité Présidentielle du 24/04.09

Publié le par A.P.ré. (Frédéric Guyonnet)


Devant un parterre de plus de 250 personnes, les clubs et courants de la majorité étaient réunis chez Grégoire CARNEIRO, maire de CASTELGINEST autour de Dominique BAUDIS, Christine de VEYRAC et Brigitte BAREGES sur le thème de l’Europe Politique.

Après les remerciements d’usage de Grégoire CARNEIRO et  de Gérard DANEN pour l’ensemble des clubs, ce fut au tour de Jean-Louis CHAVOILLON, de prendre la parole.

 

Fidèle à la liberté de ton du club de l’A.P.Ré, celui-ci a lancé un appel à la mobilisation générale autour de Dominique BAUDIS pour le scrutin de 7 juin en interpellant l’auditoire et en l’invitant de ne pas se laisser voler « son Europe » par les technocrates. S’appuyant sur un sondage Eurobaromètre à paraître prochainement, le taux d'abstention pour les élections européennes du 7 juin pourrait atteindre 66 %., il s’est adressé également aux élus en regrettant que le programme européen de l’UMP ne soit pas assez connu et replacer le débat autour de l’Homme en citant Jean Monnet qui déclarait que « nous ne coalisons pas des états, nous unissons des Hommes ». « Une crise économique, une crise de la symbolique européenne avec un agrandissement permanent de l’union, une carence médiatique du débat européen a fait perdre à l’Europe une part de sa légitimité a-t-il déclaré. Enfin, il a rappelé que cette élection devait poursuivre la reconstruction de notre famille politique dans notre région.

 

Puis ce fut au tour de Christine de Veyrac de parler et de faire partager son expérience d’élu. Quant à Brigitte BAREGES, soutenant à 100% Dominique BAUDIS, celle-ci ne souhaitait pas trop intervenir sur le sujet de peur de brouiller le débat européen par les élections régionales.

 

Dominique BAUDIS, enfin, pris la parole en exposant pendant une trentaine de minutes les enjeux de cette élection. Il a rappelé que c’est le président de la république qui l’a choisi pour conduire la liste dans notre région tant pour sa notoriété que pour son expérience européenne.

 

Regrettant comme le président de l’A.P.Ré que le programme UMP ne soit pas assez diffusé, il a malgré tout indiqué qu’il était en campagne depuis le mois de janvier et que notre circonscription composée de Midi-Pyrénées mais aussi de l’Aquitaine et du Languedoc Roussillon avait beaucoup d’atouts; faisant un plaidoyer pour une Europe protectrice capable de  répondre aux enjeux d’aujourd’hui tels que la crise économique, le dérèglement financier, le bouleversement climatique… Il insisté sur la nécessité d’une Europe politique en soulignant que la présidence française sous la houlette du président SARKOZY avait été un succès.

 

Nous reviendrons plus en détail sur les idées avancées par Dominique BAUDIS dans la publication de la suite de l’interview qu’il a accordé au club de l’A.P.Ré.

 

Pour conclure, Dominique BAUDIS a remercié ceux qui avaient été à l’origine de cette soirée et a lancé également un appel à la mobilisation pour le scrutin du 7 juin prochain.

Publié dans Actualités locales

Commenter cet article

hubert evin 03/05/2009 17:15

On a voulu faire de l'entrée de la Turquie dans L'union Européenne un axe majeur de la campagne UMP pour les élections européennes; on a dit : "nous pensons, nous militons contre son entrée dans l'Europe et pour un partenariat privilégié".Quel drame face à l'histoire !La Turquie à vocation naturelle à entrer dans l'Europe élargie. Elle le fera après condition, un jour, et avec l'accord du peuple français, mais soyez sûr qu'elle y entrera; pour le bien collectif du monde occidental et pour la paix.L'Europe a été fondée sur un idéal de paix. rejeter la Turquie catégoriquement,  comme le font les responsables de l'Ump 31 est une erreur face à l'histoire. Nous sommes en train de signer un nouveau traité de Versailles.Je veux donc appeler à la mesure sur ces questions cruciales pour l'avenir du monde. Je sais que les voix de P2V et du FN sont à récupérer, je le sais tristement. Mais elles ne le sont pas au prix de l'avenir.Hubert Evin

JD+Delaire 01/05/2009 16:04

Cela manque quand même d'un grand projet régional et européen...!

Florence Mazzoleni 30/04/2009 06:05

La question de la Turquie n'est pas uniquement géographique; depuis longtemps, les Turcs font campagne pour entrer dans la communauté européenne.L'énergie n'est pas étrangère à cette attitude.En ce qui concerne la publication des listes pour ces élections, je defendrai volontiers un respect plus affirmé des militants. De plus, je ne pense pas que les lecteurs de ce blog ont, tous, des problémes de vue; il n'est donc pas utile, pour les rédacteurs de commentaires d'utiliser plus d'espace que nécéssaire.merciFM

pino 29/04/2009 20:49

Il est temps que la campagne UMP démarre vraiment. Je meuble comme je peux sur mon blog...