Situation des femmes en Afghanistan & loi sur le droit de la famille au sein des communautés chiites

Publié le par A.P.ré. (Frédéric Guyonnet)



Communiqué de presse de Françoise Hostalier, députée Radicale du Nord,

Vice-présidente du groupe d’amitié France Afghanistan
de retour d’une mission en Afghanistan
 
 
Une loi nationale concernant le code de la famille pour la population chiites, discutée et amendée au Parlement afghan est en instance de promulgation par la présidence.
 
Même si elle apparaît moins barbare que la Charia actuellement en vigueur, cette loi, très restrictive envers le droit des femmes, est contraire à la Constitution afghane et à différentes conventions internationales ratifiées par l’Afghanistan (notamment la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes (CEDAW).

S’il ne faut pas brûler les étapes pour permettre que la situation des femmes afghanes s’améliore, il faut cependant dénoncer toute régression et toute atteinte à leurs droits fondamentaux.
 
Cette loi est totalement scandaleuse et Françoise Hostalier, députée du Nord, vice-présidente du Parti Radical, demande au président Hamid Karzaï de ne pas signer le décret d’application et de retirer ce texte qui nie toute autonomie pour les femmes, ainsi que leurs droits et leur dignité.

Françoise Hostalier demande à la Communauté internationale et aux Etats qui se sont engagés à accompagner l’Afghanistan dans la lutte contre le retour des Talibans et l’obscurantisme, d’exiger des avancées significatives dans la démocratisation de la société et notamment l’amélioration de la situation des femmes.
 
Paris, le 7 Avril 2009

Publié dans Actualités nationales

Commenter cet article