Les pharmacies parisiennes bientôt obligées de décrocher leur enseigne cruciform

Publié le par A.P.ré. (Frédéric Guyonnet)


01/04/2009 08h00

PARIS (NOVOpress) Une association maghrébine parisienne, Paris-Beurs-Cités, a adressé il y a une dizaine de jours une lettre à la mairie de Paris afin de demander que soient « progressivement supprimées des devantures des pharmacies les enseignes en forme de croix ». La conseillère technique du Cabinet de Bertrand Delanoë en charge des cultes, Ilda Vrospinos, lui a officiellement répondu que sa demande allait être « examinée avec la plus extrême attention ».

Lassociation, qui se présente pourtant comme « non confessionnelle » et entend « regrouper les jeunes Français issus de l'immigration maghrébine afin de les aider à trouver leur place dans une société encore largement discriminatoire » explique sa démarche par le fait que « ce symbole religieux ostentatoire, vestige dune époque révolue où la religion catholique était omniprésente dans notre pays » est susceptible de « heurter la susceptibilité des croyants non chrétiens mais aussi des personnes non ou antireligieuses » et « contrevient gravement au principe républicain de laïcité ». « Alors que la crise économique accroît les risques d'affrontements intercommunautaires, ces enseignes à forte connotation religieuse pourraient être ressenties par certains comme une forme de discrimination, voire comme une provocation », poursuit Paris-Beurs-Cités.

La demande pourrait bien aboutir si l'on en croit la réponse officielle de Mme Vrospinos, qui affirme dans la lettre quelle a adressée à l'association « comprendre pleinement [ses] préoccupations ». La conseillère technique indique quelle va « soumettre [sa] demande à Bertrand Delanoë qui, n'en doutez pas, va l'examiner avec la plus extrême attention ». Elle précise également que le maire de Paris « qui a fait du vivre ensemble l'un des fondements de son engagement », « est très attentif à la bonne entente entre communautés » et qu'il est « pleinement conscient du caractère néfaste de certains anachronismes ». Une dernière phrase lourde de menaces…

Publié dans Actualités nationales

Commenter cet article

leave 22/07/2009 14:35

ils ont que sa a foutre !!!il peuve pas trouver un vaccin contre le sida ou le cancer.un truc utile...aidé les handicapés rendre service a des gentsdans le besoins.....il faut remetre Colargol a la téléc'est gents son hanté par la bétise humaine

moi 10/05/2009 12:16

Et pourqoi pas un croissant vert

Bareny 62 09/04/2009 08:36

Sympa comme intox pour un 1° avril.

JD Delaire 08/04/2009 14:59

La Croix Rouge Française devra devenir le croissant rouge etc, moi je n'ai plus d'humour !Je suis catholique de confession, mais laïc dans ma vie de citoyen, et la ville de Paris qui souhaite sur ses panneaux lumineux bon ramadan, mais aucune autre fête religieuse est-elle encore laïque, alors qu'elle regorge de francs-maçons(es) d'obédiences toujours en train de s'émouvoir à ce sujet et pour n'importe quoi !Gauche sectaire...!

Vergnes Claude 08/04/2009 14:52

Je ne suis pas certaine que les membres de cette association aient bien regardé la croix "catholique" et celle des pharmacies ainsi que celle de la Croix rouge. Il me semble que les croix représentant je dirais "le monde de la santé" sont des croix à quatre bras égaux et larges, parfaitement perpendiculaires. alors que ce n'est pas le cas des croix religieuses. Notre Croix Rouge internationale, n'est-elle pas remplacée dans les pays musulmans par un croissant rouge ? Lequel de ces symboles est le plus empreint de religieux la croix ou le croissant ?  Tout ceci n'a pas d'autre but que de faire monter la haine entre les différentes communautés et espérons que M. Denaloë gardera les pieds sur terre. On ne va pas révolutionner la France pour complaire à une association de personnes issues de l'immigration.