TVA à taux réduit dans l’hôtellerie-restauration - réaction du Parti Radical

Publié le par A.P.ré. (Frédéric Guyonnet)


TVA à taux réduit dans l’hôtellerie-restauration : le Parti Radical se félicite du compromis et demande des contreparties sur les prix et l’emploi.

Le Parti Radical, par la voix de son Vice-Président Serge LEPELTIER et de son Secrétaire Général Laurent HENART, se félicite du compromis obtenu sur la TVA à taux réduit.

Ce résultat majeur en temps de crise a été arraché sous l’impulsion décisive du Président de la République qui, une fois de plus, a démontré sa force de conviction sur les enjeux essentiels.

Le Parti Radical se félicite également que cet accord – qui intervient à quelques mois des élections européennes – puisse envoyer aux Français le signal concret que l’Europe marche et répond à leurs préoccupations en temps de crise.

Pour autant, le Parti Radical estime que cette avancée ne doit pas se traduire par un « chèque en blanc » aux employeurs du secteur de l’hôtellerie-restauration. Dans un contexte de crise aux retombées sociales lourdes pour de nombreux Français, le Gouvernement doit obtenir du secteur des contreparties claires en termes de baisse de prix et d’embauches dans l’hôtellerie-restauration.

Ces contreparties doivent se matérialiser par des « engagements TVA réduite » conclus avec les professionnels du secteur et dont le respect serait vérifiable à échéances régulières.
 
Paris, le 10 mars 2009
 
 
Contact Presse : Guénola du Couëdic – 06 07 87 35 34

Publié dans Actualités nationales

Commenter cet article