Du rififi au PS pour les Européennes

Publié le par A.P.ré. (Frédéric Guyonnet)


L'Europe passe au second plan derrière les petits arrangements d'appareils au PS. Le résultat est immédiat.

Mécontentements en série chez les candidats, HAMON et PEILLON déçus. Chez les barons, dont l'influence d'un MONTEBOURG est dénoncée à la mesure du mépris qui est réservéà COLLOMB.

Bref ! L'Europe continue d'être la dernière roue du carrosse au PS qui préfère en faire son nouveau terrain de prédilection pour la guerre des Roses !


Frédéric LEFEBVRE
Porte parole

Publié dans Européennes 2009

Commenter cet article