D'où provient l'argent du sauvetage des banques ?

Publié le par A.P.ré. (Frédéric Guyonnet)

La question de la provenance des fonds de l'Etat pour aider les banques qui seraient en difficulté continue d'animer nombre de conversations. On est pourtant bien loin d'un trésor caché... Quelles sont les conditions du soutien de l’Etat aux banques ? Les réponses.

Principes du plan de soutien aux banques
D’où viennent les centaines de milliards mis à la disposition des banques ?
"On n’a pas versé des centaines de milliards aux banques. Pour le moment, elles ont reçu 10,5 milliards de prêts à long terme pour renforcer leurs fonds propres. Cet argent, nous le leur avons prêté, à un taux d’environ 8 %.

Elles vont nous rembourser ces sommes au fur et à mesure de la reprise économique. S’il n’y a pas de drame, l’Etat sera même bénéficiaire dans cette opération.
En outre, on met en place une garantie de 320 milliards d’euros au total pour que les banques puissent avoir les liquidités nécessaires pour prêter. Là encore, ce sont des prêts. Les banques devront nous les rembourser selon un échéancier prévu. Il faut donc bien faire la différence entre une subvention qu’on vous donne et un prêt qu’on vous fait."
François Fillon, Le Parisien, le 10 novembre 2008

"Si une banque ne joue pas le jeu, on lui retirera les moyens qu’on lui a donnés"
Comment être sûr que cet argent ira bien aux PME ?

"On a prévu des indicateurs mensuels sur les volumes de crédits délivrés par chaque établissement bancaire. Dès la fin novembre, on verra si ça fonctionne. Si une banque ne joue pas le jeu, on lui retirera les moyens qu’on lui a donnés."
François Fillon, Le Parisien, le 10 novembre 2008

Si les banques ne respectent pas leurs engagements, la nationalisation peut-elle être une solution ?
"La nationalisation n’a pas toujours donné de bons résultats. Mais on ne peut pas laisser faire n’importe quoi, laisser les banques prêter de l’argent à des gens qui ne pourront pas rembourser au-delà d’un certain niveau, ou prêter avec des contrats totalement illisibles - comme celles qui ont accordé des prêts immobiliers à des taux imprévisibles... Il faut plus de régulation. Aucun pays européen n’a nationalisé ses banques. Sauf la Grande-Bretagne, mais il s’agissait de trois établissements en très grande difficulté.
Nationaliser une banque qui se porte bien au motif qu’elle sera mieux gérée parce qu’on va y mettre trois fonctionnaires, c’est une mauvaise idée. Il est satisfaisant de constater que les banques françaises sont plutôt plus solides et plus sérieuses que leurs concurrentes européennes."
François Fillon, Le Parisien, le 10 novembre 2008

Publié dans Actualités nationales

Commenter cet article

cigalette 15/11/2008 17:05

Bon week-end !
*
Il vient ?
http://www.bankster.tv/
*
Amitiés de Montauban

Raphaël 15/11/2008 08:00

La banière se trouve en bas, sur le site de la pétition.

L'armée s'organise:

http://toulousoscopie.over-blog.com/article-24737213.html

Raphaël 13/11/2008 23:25

Je vous invite à signer la pétition pour une ville plus sûre: http://jesigne.fr/pourtoulouse
Et à la faire circuler