UMP 31 Elections Internes : 3eme circonscription avec Jean-Loup LEFRANCOIS

Publié le par A.P.ré. (Frédéric Guyonnet)


Interview de Jean-Loup Lefrançois candidat au poste de délégué du comite de la 3eme ciconscription.

1 / Bonjour Jean-Loup, peux-tu te présenter pour les personnes qui ne te connaîtraient pas encore ?
J’ai 60 ans, Ingénieur de formation, je suis en retraite depuis 8 mois après une carrière, tant dans le public que le privé, en France, en outre-mer et à l’international. Grâce à une famille recomposée, j’ai six enfants et sept petits enfants.
 
2 / Tu es candidat au poste de délégué de circonscription sur la 3eme. Pourquoi ?

Je suis chargé de mission sur la 3 depuis 3 mois et je me suis porté candidat à ce poste en réaction à ce qui c’est fait pendant de longues années. J’ai été désigné par les militants et je souhaite mériter leur confiance pour changer les choses. Le mot clé est dit : le changement.

3/ Peux tu nous présenter ta circonscription (géographie, nombre d'adhérents, spécificités) ?

La troisième circonscription regroupe 5 cantons, deux urbains, le canton 9 (Demoiselles, Montaudran, Terrasse,… et Ramonville), le canton 10 (Empalot, Rangueil, Pouvourville …) un canton plus résidentiel que rural, le canton de Castanet et deux cantons ruraux, Lanta et Verfeil. Tout cela donne plus de 130000 habitants. En ce qui concerne le nombre d’adhérents, c’est une donnée fluctuante, nous en sommes à près de 600 à jour de cotisation 2008. Ils sont répartis comme la population, donc avec une très forte majorité Toulousaine.

4/ Le délégué est l'animateur de la circonscription. Comment comptes tu faire pour faire bouger ta circonscription ?

Pour faire bouger les choses, il faut changer les règles, donc, plus de délégation, moins de nombrilisme, aller au devant des adhérents, plus d’empathie.

5/ As tu établi une liste de noms de personnes avec qui tu souhaites travailler au sein de ton comité de circonscription. Comment as tu choisi ces hommes et ces femmes ?
Oui, une liste s’est constituée de manière naturelle. Après les élections de 2007 et de 2008, un groupe de militants s’est formé. Bien souvent l’amitié nous lie et c’est très important, je ne les ai pas vraiment choisi, nous nous sommes choisi.

6/ Tu as accepté de répondre à l'interview de l'A.P.Ré. car tu partages certaines valeurs avec notre association. Acceptes tu la charte de l'A.P.Ré. (http://apre.over-blog.com/pages/Charte_de_lAPRe-400145.html)  ?

Tout à fait, je voulais l’insérer dans ma profession de foi, mais les 15 lignes laissées à ma disposition l’ont empêché.

7/ En ce qui concerne l'organisation et le fonctionnement de l'U.M.P. 31 actuels, penses tu que certains changements s'imposent ?

C’est plus qu’évident, sans mettre tous nos déboires sur les responsables actuels de l’UMP, il est évident que la méthode utilisée jusqu’à présent est mauvaise, il faut la changer et je ne crois pas que l’encadrement actuel  en soit capable.

8/ As tu des idées pour intéresser les adhérents que l'on ne voit jamais. Comment peut-on les ramener au militantisme  ?

Transformer des adhérents en militants … quelle gageure ! Un adhérent prend sa carte et paie sa cotisation, il en a bonne conscience. Le militant, lui, il donne des choses non monnayables, nous ne sommes pas dans la même dimension. Faire passer quelqu’un d’un statut à un autre ne peut, souvent, se faire qu’après un évènement déclenchant fort (élections nationales, changement de vie, …). Il faut alors être très réactif et acceuillir la personne. Autrement tout est question de relationel, il faut provoquer les rencontres, intéresser les gens, organiser des débats d’idées, sur des sujets qui les concerne, profiter de la venue de personnalités, à la condition qu’elles restent abordables , au sens propre du terme !

9/ Comment comptes tu faire pour attirer de nouveaux adhérents  ?

De nouveaux adhérents, c’est plus de gens qui passent la frontière sympathisants encartés. Souvent, ce sont les jeunes qui montrent le chemin. Nos leaders nationaux doivent nous y aider. La réponse est semblable à celle de la question précédente, aller au devant des gens, leur montrer notre dynamisme

10/ As tu une ou des solutions pour que l'UMP 31 renoue avec la victoire ?

Changer les relations entre l’UMP et la population, montrer de nouveaux visages, sans renier les anciens, montrer où est le conservatisme, expliquer, écouter, parler et convaincre !

11/ Que manque t'il à l'UMP 31 pour faire la différence ?

Question un peu semblable à la précédente

12/ L'A.P.Ré. est comme tu le sais un club qui a pour vocation d'établir un dialogue entre la Société Civile et les politiques. Comptes tu impliquer la Société Civile dans tes futurs projets pour ta circonscription ?

Je viens de la société civile et je pense qu’il faut trouver un moyen pour que les politiques s’effacent ! On ne devrait pas vivre de la politique, en effet, pour se faire réélire on peut être prêt  à beaucoup les compromissions. Maintenant, je conçois que c’est difficile, un médecin hésitera, bien naturellement, à quitter sa clientèle sans engagement sur le futur.

13/ Comment comptes tu impliquer les jeunes dans ta circonscription ?

Les jeunes sont l’avenir, voici un pléonasme, il faut, pourtant, qu’il devienne réalité, ce n’est pas seulement l’avenir, c’est aujourd’hui. Les jeunes ont l’enthousiasme qui manque parfois. Sur la liste dont nous parlions plus haut, il y a trois jeunes, j’espère vraiment qu’ils seront élus. Ils ne seront pas cantonnés à une responsabilité « jeunes », et intégreront totalement le monde UMP et ils devront nous bousculer.

14/ Pour avoir un impact plus important le comité de circonscription doit  écouter tous les habitants de la circonscription n'est ce pas ? Il doit être capable de faire remonter leurs problèmes et de leurs apporter une solution. De quelle manière peux tu nous aider à relayer ces informations, ces dossiers, ces inquiétudes et ces problèmes ?

Le comité de circonscription doit être partie du système de transmission. Il faut être à l’écoute de tous, mais aussi expliquer des décisions, parfois, impopulaires, mais nécessaires. Pour cela, il est indispensable, que toute suggestion, demande, puisse être tracée, afin qu’elle ne reste pas sans réponse .

15 / Qu'aimerais tu dire aux adhérents et aux sympathisants de l'A.P.Ré., aux personnes qui vont te lire ?

Il ne faut pas que les membres du comité de circonscription ne soient là que pour faciliter leurs ambitions personnelles, mon slogan pourrait être : Moins d’ambitions personnelles, plus d’ambition collective !
 
Ce sera le mot de la fin, Jean-Loup Merci.
Frederic GUYONNET

Publié dans Actualités locales

Commenter cet article

Fred Guyonnet 11/11/2008 16:45

Les élections internes auront lieu le Samedi 15 Novembre.

Pour les 1ère, 2ème, 3ème, 4ème, 5ème et 6ème circonscriptions, elles se dérouleront à la salle Castelbou, 22 rue Castelbou (Métro Compans) à Toulouse, de 10h00 à 17h00.

Geoffrey L 09/11/2008 18:38

MR LEFRANCOIS SI GOLD31 VOIT VOS SOUTIENS CA VA ETRE VOTRE TOUR D'ETRE INSULTE. ATTENTION. EN TOUT CAS SUPER VOTRE SITE.

LE CHEVALIER DE JONCOURT 09/11/2008 13:56

Décryptons la lettre de Madame de Veyrac aux militants: "Nous déclarons ne jamais consentir à l'extinction des droits (de rester députée européen et de prendre la tete de l'UMP) qui ont caractérisé l'Ordre noble et que nous tenons de nos ancêtres (ou de nos favoris)...Alors je réponds à Madame de Veyrac: "L'égalité naturelle...est le principe et le fondement de la liberté. Tous les hommes naissent, croissent, subsistent et meurent de la meme manière."

reconstruction3 02/11/2008 22:48

Avec François CHOLLET et Danièle DAMIN, notre volonté est commune : redonner un nouvel élan à l'UMP et une place qu'elle n'aurait jamais du perdre, recréer un lieu de débat, une force de propositions et de soutien à l'action du gouvernement, mais aussi une opposition permanente, ferme et résolue au Parti Socialiste local.

Jean Luc MOUDENC soutient cette nouvelle dynamique qui rassemble toutes les énergies et toutes les sensibilités et est déjà fortement représentée dans les huit circonscriptions de la Haute Garonne et très soutenue par de nombreux Jeunes Populaires.
Avec François CHOLLET, Danièle DAMIN et Jean Luc MOUDENC, si vous partagez nos convictions sur la nécessité de changer le fonctionnement actuel de l'UMP de la Haute-Garonne et d'accompagner cette nouvelle dynamique locale, alors faites entendre votre voix en participant au vote et en soutenant
Jean-Loup LEFRANCOIS et son équipe.

JIMMY 02/11/2008 22:41

Lefrançois est quelqu'un qui est connu sur la 3 pour son travail et son investissement. Je n'ai pas eu l'occasion de le rencontrer mais c'est quelqu'un comme cela qu'il faut.