COMMUNIQUE DE PRESSE : de Jacques MYARD (U.M.P.)

Publié le par A.P.ré. (Frédéric Guyonnet)

A/S : Crise financière : pour une chambre de compensation

 

La crise financière se caractérise à ce stade par une crise majeure des paiements interbancaires.

Ces paiements sont la clé de tout le système économique. S ils se bloquent, c’est toute l'économie réelle qui est mise en faillite !

Il est donc impératif  que ces paiements reprennent. Devant la défiance qui règnent entre les banques et qui ne se prêtent plus entre elles il faut que les Etats garantissent la liquidité des ces transactions.

Toutefois la masse de ces transactions est hors d’atteinte des moyens des Etats, il faut donc mettre en place un système qui s’auto régule sous l’autorité des pouvoirs publics.

 

Seule une chambre de compensation contrôlée par la banque centrale permettra de réamorcer la machine des prêts interbancaires. Elle devra gérer les transactions elles mêmes par contrepartie.

 

IL est URGENT d’agir !

Publié dans Dossiers

Commenter cet article