Le renouvellement en politique : Hélène de Nattes responsable des jeunes UMP 60 nous accorde un interview.

Publié le par A.P.ré. (Frédéric Guyonnet)


Pour parler du renouvellement en politique, Hélène de Nattes, 22 ans répond aux questions de l'A.P.Ré.:

Peux tu te présenter pour les personnes qui ne te connaissent pas encore ?
Je suis étudiante en communication à l'EFAP Paris, responsable des jeunes UMP de l'Oise et depuis peu conseillère municipale de Beauvais.

Quels sont tes fonctions au conseil municipal ?
Au sein du conseil municipal je suis déléguée à un quartier, je m'investi beaucoup dans ce qui est jeunesse sport et culturel. Je suis aussi conseillère communautaire à la communauté d'agglomération du beauvaisis.

A t'il été facile pour toi d'imposer tes points de vu et de cohabiter avec les anciens ?
Je débute donc pour l'instant je n'ai aucun souci, on verra comment ça se passe par la suite mais je suis confiante,  nous nous entendons tous vraiment très bien dans l'équipe. Je ne me sens pas du tout mise de côté par rapport à mon âge ou autre chose. J'ai toujours eu la chance, c'est vrai de ne pas croiser des gens accrocher à leur poste qui ont peur de la jeunesse et du renouveau. Ils me voient comme une collègue comme n'importe quel autre élu.

Comment t'organises-tu pour gérer cours et activités politiques ?
C'est assez compliqué c'est vrai, j'étudie à Paris et j'ai souvent des réunions en semaine. C'est un emploi du temps parfois lourd. Des semaines avec des journées chargées mais quand on a la passion on manque pas de courage. Heureusement la majorité des activités politiques sont en week-end où je m'y consacre à 100%.

Tu viens de finir un stage à l'Elysée, explique nous ce que tu as fait et comment ça s'est passé?
En effet j'ai effectué un stage de 2 mois au service presse de l'Elysée dans le cadre de mes études en communication et ce fut une expérience extraordinaire. Ca m'a beaucoup rappelé la campagne présidentielle dont je garde une certaine nostalgie. Mes meilleurs moments restent les déplacements présidentiels que j'ai suivi à Cahors puis à Vienne en Isère. Pouvoir voir les coulisses de la communication a confirmé mon envie de travailler dans la com' politique.

Est ce facile pour une jeune femme comme toi d'exister dans ce milieu très fermé ?
Rien est facile pour personne, mais être une femme et en plus jeune ne m'a jamais fait de tords. Je me bat comme n'importe qui qui veut s'en sortir et réussir, j'ai la volonté, la passion et c'est comme ça que ça marche pour tout le monde: homme ou femme, jeune ou moins jeune. Il faut faire ses preuves c'est tout.

As tu pu constater des changements depuis l'arrivée de Nicolas Sarkozy à la présidence de la France ?

Oui bien sur il faut être aveuglé par ce que nous montre les media pour ne pas voir le travail de Nicolas Sarkozy et du Gouvernement. 59 réformes!!! J'appelle ça du changement oui! Il a été élu sur un projet et on constate qu'il tient ses engagements. C'est ce que les français voulaient. Il y a certes encore du travail mais il lu reste 4 années devant lui.

Ne penses tu pas que Paris n'est pas assez a l'écoute de la province ?
C'est pas l'impression que j'ai. Je suis moi même de la province et la coordination avec Paris se passe très bien. L'île de France n'est qu'une région parmis les autres, il n'y a aucune hiérarchie, il faut rester uni pour gagner.

Enfin, qu'aurais tu à dire aux Hauts Garonnais de droite et du cente droit qui ont perdu tous leurs députés, leurs conseillers généraux et la mairie de Toulouse ?
Je leur dirais qu'il ne faut jamais perdre courage, c'est lorsqu'on est dans des situations politiques difficiles qu'on peut réellement faire ses preuves. Alors il faut le prendre comme une chance, militer dès aujourd'hui et vous aurez surement de belles récoltes dans quelques années.

Hélène, je te remercie de nous avoir accordé un peu de ton temps pour répondre à nos questions.

Frédéric GUYONNET

Publié dans Actualités nationales

Commenter cet article

Alex 11/06/2008 23:31

et en plus elle est mignonne... Je vote pour elle moi.

Gilbert Laval 11/06/2008 23:25

Hélène De Nattes a l'air de savoir ce qu'elle veut. C'est bien d'avoir une jeunesse ainsi. La releve arrive, tenez vous bien les vieux croulants !!!

Anthony WILLIAMS 11/06/2008 09:26

Merci Mademoiselle pour ce bel interview. Ca fait vraiment plaisir de voir de la jeunesse active au sein de l'UMP. Qu'attends t'on en Haute Garonne. Allez Vincent Noves !!!!!

Gouverneur 11/06/2008 00:11

Hélène de Nattes fait parti de cette jeunesse qui un jour dirigera notre pays j'en suis convaincu...

Franck 05/06/2008 08:19

Merci pour cet interview , ça nous change de voir toujours les vieux de la vieille...