Toulouse: Le socialiste Pierre Cohen décline les propositions de fusion de l'extrême gauche

Publié le par A.P.ré. (Frédéric Guyonnet)

undefinedPierre Cohen, François Simon & sa colistière à la "République des blogs",
une proximité de façade ...



L
e candidat socialiste à la mairie de Toulouse, Pierre Cohen a annoncé lundi après-midi qu'il avait décliné "les propositions de fusion" avec les deux listes d'extrême gauche.

Au coude à coude avec le maire sortant Jean-Luc Moudenc, centriste apparenté UMP qui a totalisé 42,6% des suffrages lors du premier tour, le candidat PS a rassemblé 39% des voix. Pour le face à face du second tour, le MoDem (5,9% des voix) et les deux listes d'extrême gauche qui totalisent plus de 10% des voix, font figure d'arbitres.

"J'ai proposé à François Simon de figurer sur notre liste (...) sans pour autant répondre à son souhait de fusion de liste plus large", a déclaré Pierre Cohen lors d'une conférence de presse en précisant qu'il avait aussi "décliné la proposition de fusion technique faite par Myriam Martin".

"Je ne suis pas un mercenaire", a répliqué François Simon, l'ex-candidat PS aux municipales de 2001, soutenu par les Alternatifs et qui a réalisé 5,4% des voix au premier tour. "Il est assez difficile d'appeler ouvertement à voter pour quelqu'un qui méprise quelque 14.000 électeurs", a ajouté le leader de l'Autre liste qui dit garder "sa porte ouverte".

De son côté, la liste "Debout!" conduite par Myriam Martin pour la LCR-Motivé-e-s (5% des voix) a dénoncé "la logique de perdant" du candidat socialiste et "un déni de démocratie qui n'augure rien de bon".

"C'est catastrophique d'agir ainsi. S'il veut créer sa dynamique seul, à lui d'aller convaincre nos électeurs", a jugé Myriam Martin.

Pierre Cohen a également annoncé avoir rencontré le candidat du MoDem à Toulouse, Jean-Luc Forget. "Même si la conclusion de cette rencontre n'est pas celle d'un accord de fusion, nous avons constaté des convergences sur la nécessité d'une alternance politique à Toulouse", a-t-il dit. AP

Source :  Le Nouvelobs


Les propos de François Simon ne sont pas sans rappeler ceux d'Henri Arévalo, candidat écologiste qui fut adjoint de Pierre Cohen de longues années à Ramonville : "Il n'y a jamais eu de dialogue démocratique. Le PS n'a pas fait un millimètre d'effort. Il prône la mixité dans tous les domaines mais ne l'applique jamais en politique. Ils ont des méthodes archaïques."


Un constat qui reflète bien  l'état d'esprit de l'équipe de Pierre Cohen avant le deuxième tour de dimanche.

Publié dans Toulouse 2008

Commenter cet article

Xav. 13/03/2008 14:28

Nous avons repris l'article mot pour mot, c'est le "nouvel obs" qui a qualifié l'autre liste de liste d'extrême gauche.

Comme quoi ils ont bien appris le discours de Pierre Cohen ...

Pierre 13/03/2008 14:06

l'autre liste n'est pas d'extrême gauche comme Cohen l'a fait croire tout au long de la campagne. L'autre liste est simplement une liste de gauche, la gauche alternative, une façon nouvelle d'aborder les problèmes et recentrer les approches vers l'homme prioritairement.

patrick CRASNIER 11/03/2008 14:34

Attention la cuisine électorale cela se mijote et jusqu'à 18 heures ce soir heure limite du dépot des listes tout peut encore arriver.
COHEN avait affirmé lors de la conférence de presse de décembre aux radio, en réponse à ma question qu'il ne ferait jamais alliance avec le MODEM il a tenu parole. Pour les fusions de listes il est bien embêté car donner des places aux révolutionnaires trotskistes c'est retirer des places à des modérés démocrates. Même si cela nous arrange un peu (mais rien n'est gagné) il respecte lé démocratie et la république en ne s'alliant avec des extrêmes révolutionnaires anti démocratiques et non républicains, qu'il perde ou qu'il gagne cela sera à son crédit. Tout le monde aurait dit pareil s'il y avait eu une liste FN et que MOUDENC avait refusé (ce qui est certain) une fusion avec.
Alors pour le deuxième tour mobilisez tout le monde les abstentionnistes du premier tour feront aussi la différence autant que les électeurs des listes ayant obtenu 5%, Jean Luc MOUDENC sera élu sur son projet et nous verrons bien qui cède sa place à Forget et au MODEM. Cette alliance est naturelle, le centre n'a pas vocation à s'allier avec les socialo communistes.

marielle 11/03/2008 13:04

Monsieur Cohen qui prône la démocratie de proximité a de drôles de façons de donner l'exemple !!! Décidément , je suis encore plus écoeurée de voir comment certains socialistes méprisent les électeurs qui veulent les aider à gagner .. "ils sont fous" ces toulousains roses roses roses !! Fanette , elle, au moins a des convictions et elle est intellectuellement honnête comme on dit .
VOTEZ MOUDENC pour l'honneur de la démocratie.

Xav. 11/03/2008 11:54

Merci Fanette,

je crois que le caractère de Pierre Cohen se dévoile peu à peu.

Je suis heureux de soutenir JL Moudenc qui de son coté a toujours fait preuve d'ouverture sur sa liste comme dans ses idées et sait se montrer réceptif à d'autres opinions que les siennes.