Ramonville 2008 : Les comptes hasardeux de la municipalité !

Publié le par A.P.ré. (Frédéric Guyonnet)


undefinedphoto : Place Marnac, le centre ville de Ramonville Saint Agne (en attente de travaux depuis 10 ans)

La gestion d'une commune doit être rigoureuse, planifiée et non partisane et électoraliste.
Une commune se doit d'investir pour attirer des futurs ramonvillois et garder ceux qui y habitent.
La gestion socialiste a raté cette évidence : Ramonville est la seule commune de la haute Garonne dont le nombre d'habitants a baissé au dernier recensement (-0.13 %).

Des méthodes bien rodées pour duper les Ramonvillois 

Les investissements doivent faire l'objet d'un plan de concertation, de projets rationnels et cohérents à court, moyen et long terme et non en fonction d'échéances électorales.
M. Cohen a présenté un programme d'investissement réalisé sur la période 2001/2007 et les projets pour 2008, pour un total d'investissement de 19 M€ sur 7 ans …soit une moyenne de 2.70 M€ par an.
Mais, prés de 12 M€ soit 61 % ont été réalisés sur les 3 dernières années avec une pointe en 2007 de 5 M€…(échéance électorale ??????)
En 2008, les investissements proposés par M. Cohen seraient de 8.50 M€, soit la moitié de ce qu'il a réalisé en 7 ans….
Le hasard fait bien les choses ? Où les projets sont bâtis autour des élections ?
Le candidat socialiste défend le bilan de M. Cohen et se trouve solidaire des aberrations de l'équipe de M. Cohen.
 

Le hasard se niche aussi au niveau des recettes : M. Cohen et son équipe ont augmenté les taxes fiscales (principales ressources de la commune) de 15 % pour la taxe d'habitation juste après sa réélection en 2002………
Ces taux n'ont pas augmenté depuis, M. Cohen doit espérer que les ramonvillois auront oublié la tactique de hausse post-élections.
La prochaine augmentation se situera après les élections ? Certainement si les socialistes restent à la mairie, non si le changement s'effectue au profit d'une liste d'ouverture qui enterrera ces pratiques politiciennes d'un autre monde.

 

Pour une gestion saine et transparente  

La nouvelle équipe s'engage dans une gestion saine et transparente où la politique politicienne n'a pas sa place.
Pour les entreprises, les artisans et les commerçants de Ramonville les attentes sont profondes, la tenue d'assises sur la situation de toutes ces professions se tiendront avant l'été pour analyser et étudier leurs demandes et pour agir dans les plus brefs délais.
Il sera mis en place un accueil spécifique pour les créateurs d'entreprise,  les porteurs de projet, en leur permettant de trouver les financements nécessaires à leur installation et pour redynamiser le tissu économique de la commune qui en a bien besoin.

 

Des nouveaux emplois pour les Ramonvillois

L'équipe autour d'Olivier ZENNARO sera très vigilante sur les problèmes d'emploi, une antenne, constituée de conseillers municipaux chefs d'entreprise et salariés, mettra en relation les entreprises installées sur la commune avec les demandeurs d'emploi de Ramonville et les étudiants, son rôle sera de répertorier les possibilités offertes en priorité aux ramonvillois.

Olivier Zennaro

Publié dans Municipales 2008

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mata Hari 03/03/2008 23:58

Les toulousains ont le droit de savori, effectivement.

Xav., publie nous donc les photos des beaux quartiers du Mirail, de la Reynerie, de Bellefontaine, de Bagatelle et d'EMpalot. Je pense qu'elles seront très jolies et qu'elles illustreront parfaitement la politique de la droite depuis 37 ans.

Vous n'avez donc honte de rien. Sortez des beaux quartiers et de vos jolis cocons. La politique de la ville toulousaine a été menée à 2 vitesses.

Xav. 01/03/2008 22:42

On fait avec ce que l'on a.

Envoie moi des photos du terminus du métro et je publierai.

Oaz 01/03/2008 22:38

C'est vraiment du grand n'importe quoi ce billet.
La place Marnac, j'y passe tous les jours (je bosse juste à côté). Si c'est tout ce qu'il y a à reprocher à la municipalité sortante sur Ramonville, c'est bien mince. Les endroits à Toulouse qui ont besoin de plus de travaux que la place Marnac de Ramonville doivent se compter par dizaines !

S'il y a un seul vrai problème à Ramonville, c'est que la ligne B du métro s'est arrêtée au milieu de nulle part alors qu'avec quelques mètres de plus elle aurait pu désservir le parc technologique du canal et, avec quelques autres mètres, elle aurait pu aller jusqu'à Labège Innopole...

Le reste, c'est ce sont des bavardages inutiles.

Xav. 01/03/2008 22:37

La place Marnac n'est qu'un exemple parmi d'autres du délabrement de Ramonville.

Sais tu que la DDASS a du faire fermer temporairement la cuisine municipale par mesure d'hygiène ?

Bien sur, tout n'est pas parfait à Toulouse et tout n'est pas pourri à Ramonville mais il faut bien constater que les travaux se font souvent attendre dans la ville de Mr Cohen.

Le terminus du métro qui débouche sur un vaste terrain vague n'est qu'un autre exemple frappant.

Quant à la piscine municipale, mieux vaut ne pas en parler aux Ramonvillois ...

Alors que les élections approchent, les Toulousains ont le droit de savoir.

fred K 01/03/2008 22:22

Fais nous aussi la liste de tous les endroits délabrés ou en attente de travaux à Toulouse...

Tu n'as jamais du traverser Bagatelle (derrière, pas au bord de la route, bien sur) ou empalot.

Va en haut de la butte de Jolimont sinon, c'est caricatural...

Sérieusement... Il y a encore à faire sans cesse.