Europe : le grand écart de Pierre Cohen

Publié le par A.P.ré.

undefined
Il l'avait annoncé lundi dans la presse : "Ce sera non au traité de Lisbonne".

Jeudi, il a voté pour la ratification du traité dans la discrétion absolue.

Entre temps,  il s'est opposé à la modification de la constitution préalable à la ratification du traité lundi à Versailles.

Et tout cela de Toulouse, par procuration, puisqu'il ne peut siéger à Paris trop occupé qu'il est par la campagne.

Pierre Cohen est le symbole du désordre général qui règne au Parti Socialiste sur la question Européenne :
17 pour, 91 contre, 94 abstentions et 3 non votants parmi les députés lundi, 15 pour, 30 contre, 49 abstentions et 2 non votants parmi les sénateurs, 121 pour, 25 contre et 17 abstentions parmi les députés jeudi.

En votant une fois pour et une fois contre, Pierre Cohen ménage sa gauche anti Européenne tout comme sa gauche plus libérale.

Ménage-t-il ses convictions ? C'est une autre histoire ...

Ajout du 9 février :

Libétoulouse a modifié son article "Ce sera non au traité de Lisbonne" qui est devenu :

 

Le candidat Pierre Cohen à LibéToulouse: «je voterai non à Versailles !»

 

le contenu de l'article a changé mais l'article est toujours daté du 4 février dernier, il aurait était je pense plus intègre de publier un erratum ...

 


Publié dans Toulouse 2008

Commenter cet article

Fanette 26/02/2008 17:10

Très intéressant comme article, je vais me renseigner de plus près, merci !

véritas 09/02/2008 21:25

Scandale sur la liste de Pierre CohenKader Arif, premier secrétaire du PS, responsable national, député européen et membre de la liste de Pierre Cohen votera à Castanet.Les toulousains ont le droit de l'élire mais lui a le droite de les mépriser.Il croit tellement peu aux chances de Cohen, - depuis que ce dernier lui a refusé la troisième place sur sa liste -  qu'il reste inscrit à Castanet.Une voix que la liste de Cohen n'aura pas . MERCI ARIF

Xav. 09/02/2008 15:49

il avance même avec l'étiquette socialo-communiste, tu peux le dire.D'ailleurs, l'étiquette parle d'elle même pour l'attitude vis à vis de l'Europe ...Pour préserver sa gauche, il communique sur le 'non' de lundi et non le 'oui' de jeudi, intéressant ...Mais c'est toute sa stratégie de communication qui est intéressante, sur son tract, on peut lire : "j'ai rassemblé la gauche"Rassemblé la gauche ? Intéressant, faudrait en parler à Simon Martin les motivées et les autres parcequ'apparement, ils ont pas l'air au courant ...

renault 09/02/2008 12:33

cohen etait pour le referendum d'ou son vote (non)au congres de versailles mais pour le traité d'ou son vote (oui) à l'assemblee c'est aussi clair que cela et il avance avec l'etiquette socialiste et non masqué contrairement au candidat centriste apparenté ump

Delaire Jacques-Daniel 09/02/2008 12:01

Ne mélangeons pas ce qui vient de ce passer, 16 000 000 de français de tous horizons politiques trahis, avec la campagne des municipales, et notre soutien aux projets de Jean Luc Moudenc !