Municipales 2008 : J.L. Moudenc pratique l'ouverture !

Publié le par A.P.ré. (Frédéric Guyonnet)

Yvette Benayoun-Nakache et Robert Gély rejoignent Jean-Luc Moudenc

CMconsmunic42-1.jpg
CMconsmunic42-6.jpg










17.01.2008

Conseillers municipaux socialistes, Yvette Benayoun-Nakache et Robert Gély ont choisi de rejoindre la liste d’ouverture de Jean-Luc Moudenc pour mettre leurs compétences et leur expérience au service des Toulousains.

« Toulouse n’est pas une ville monolithique. Je veux respecter cette diversité, car c’est sa plus belle richesse. J’ai affirmé dès novembre 2006, que je voulais une liste qui soit à l’image de la diversité des Toulousains et que je réserverai 50 % des places à des personnalités issues de la société civile et de sensibilité politique différente de la mienne."
"Je tiendrai cet engagement, car la vie démocratique toulousaine a besoin de cette pluralité. Je veux que les Toulousains puissent se reconnaître dans la liste que je présenterai à leurs suffrages » a expliqué Jean-Luc Moudenc.
« Je connais très bien Yvette Benayoun-Nakache et Robert Gély et je sais, au travers de leur travail au sein du Conseil Municipal, que leur engagement public est motivé par un vrai, un sincère et un profond sens de l’intérêt général. Je suis heureux et fier qu’ils me rejoignent aujourd’hui et partagent ma démarche d’ouverture » a conclu Jean-Luc Moudenc.

Yvette Benayoun-Nakache qui assumerait la délégation de la politique de la ville en cas de victoire a affirmé partager pleinement la volonté de Jean-Luc Moudenc quant à la mise en œuvre d’un « Grand Projet de Ville humain » : « Je suis en complet accord avec la vision de Jean-Luc Moudenc du GPV dans son approche humaine et sociale » a affirmé l’ancienne députée socialiste qui a fait de la rénovation urbaine un de ses principaux chevaux de bataille depuis plusieurs années. 
Robert Gély indique pour sa part partager l’action de Jean-Luc Moudenc en faveur du logement social et plus généralement sa politique d’urbanisme : « Jean-Luc Moudenc a fait bouger les choses, c’est incontestable, il a pris toute la mesure des besoins en terme de logement dans cette ville et un très gros effort a été fait pour le logement social ». Le conseiller municipal socialiste reconnaît également être intéressé par le projet Nature Garonne porté par Jean-Luc Moudenc : « Réunir la rive gauche et la rive droite, rapprocher les quartiers, faire vivre Toulouse avec la Garonne : c’est un vieux rêve de Toulousain qui deviendrait enfin réalité ! » a-t-il conclu pour expliquer sa démarche. 

Notons que Marie-France Mendez, ancienne vice-présidente du Conseil Régional en charge de l'environnement, l'énergie et du développement durable, ancienne présidente du conseil d'administration de l'Eau d'Adour sur Garonne et ancienne secrétaire générale des Verts en Haute-Garonne a également rejoint l'équipe de Jean-Luc Moudenc, elle sera en bonne position sur sa liste.

Jean-Luc Moudenc nous prouve par ces annonces sa volonté de créer une liste de compétences, au delà des considérations partisanes et des logiques de partis.
Xav. Spanghero
source :  www.moudenc2008.fr

Publié dans Toulouse 2008

Commenter cet article

Xav. 20/01/2008 16:02

A la différence près, cher Patrick, et vous ne me contredirez surement pas, que je vois mal Pierre Cohen accepter Serge Didier ou n'importe qui d'autre de nos couleurs sur sa liste ...une liste que se veut le rassemblement de toutes les gauches, mais uniquement des gauches.

patrick CRASNIER 20/01/2008 10:19

Marrant, essayez d'imaginer les commentaires sur ce blog si un élu actuel de la majorité municipale (Serge Didier par exemple) était et faisait campagne sur la liste de Pierre Cohen, sus le prétexte qu'il a de bonne idées pour la ville.Je vois d'ici les attaques en règle, comme sur la dépêche pour le choix des socialistes sur la listes MOUDENC. Mais attendons la liste complète pour connaitre toutes les surprises, peut être des MODEM qui ne sont pas d'accord avec le choix fait par Bayrou de FORGET et qui cherchent à "aller à la soupe" Pourquoi pas aussi des LCR ou de Front National puisque les convictions politiques ne comptent pas

Thierry REVEILLON 19/01/2008 19:04

Bonsoir,Tout à fait Xav', merci pour votre remarque. Mon site de campagne pour les élections municipales du Plan de la Tour est http://www.thierryreveillon2008.com/ . Désolé pour cette erreur de frappe que je corrige dans ce post.Bien cordialement.P.S. : bon courage à toutes et tous pour cette campagne !

Aicha 19/01/2008 10:24

Regardez-moi comme on traine ceux qui ont servi hier. Vous comprenez pourquoi on a besoin de plus de sincérité politique ? La politique est aussi un jeu (pas un "game", mais une sociologie des acteurs en mouvement). J'aurais bien escompté que les gens du camp adverse nous applaudissent si nousavions réussi un tel "exploit" politicien... mais jamais nous ne le ferons, car une personne de droite, à moins d'être très soft, ne peut figurer sur notre liste de gauche, pour des question de cohérence de valeurs et de projets.Lum : reste au parti va. Ils te méritent et tu leur vas très bien.Mais nous ne sommes pas en reste : le PARTIT OCCITAN REJOINT L'AUTRE LISTE DE FRANCOIS SIMON ET PIERRE LABEYRIE !!!

Xav. 18/01/2008 23:57

Je pense que les ump n'ont pas besoin d'alimenter une potentielle division entre partisans de Cohen et Simon car la fracture parait de plus en plus réelle.Au sujet de l'ouverture, il faut dire que le PS nous aide beaucoup en mettant sur la touches ses meilleurs éléments : Y. Benayoun Nakache par exemple à la quelle on a préféré Martine Martinel mais aussi, au niveau national, Kouchner, Besson, Allègre.Il y a quelque chose de contre productif dans votre culture qui vous pousse, au nom de l'égalité, à dénigrer vos représentants les plus performants.Le débauchage n'en devient par la suite que trop facile ...