Municipales 2008 : Toulouse avec J.L. Moudenc (13)

Publié le par A.P.ré. (Frédéric Guyonnet)

undefined
Quelle entrée en matière !
 
Ne nous mentons pas, nous étions nombreux à redouter ce grand meeting d'entrée en campagne de Jean-Luc Moudenc hier à la salle Jean Mermoz.
 
Nous en avions tellement entendu sur Jean-Luc : son absence de charisme, son rôle de second couteau, son absence de vision. Nous n'avions pas oublié que dans cette même salle, 2 mois plus tôt, Pierre Cohen accompagné de François Hollande himself étaient totalement passés à coté en ne remplissant que le tiers du local.
 
Mais l'actuel maire de Toulouse avait bien préparé son coup, d'une part en préférant Laurent Wolf à quelconque personnalité Parisianiste, et d'autre part en nous assénant un discours d'une grande éloquence, empli de conviction, d'humour et de persuasion.
 
Annonçant les grandes lignes de son projet sans toutefois rentrer dans les détails, il aura conquis son auditoire tout d'abord par la maitrise des sujets abordés puis par sa facilité d'expression et enfin par sa capacité à entrer en dialogue avec le nombreux public présent, s'interrompant plusieurs fois pour demander son avis à la foule ou pour lui demander d'applaudir ses adversaires qui ont eu la bonne idée de reprendre son projet de faire entrer Toulouse dans le top 20 des capitales Européennes.
 
Je ne m'attarderai pas sur le projet qui monopolisera l'attention de tous, amis et adversaires, sous peu, je vous annoncerai juste les grandes lignes abordées hier :agir pour une ville plus solidaire en favorisant le logement pour tous ; choisir l'excellence environnementale, rendre la Garonne aux Toulousains, restaurer la sécurité, entre autres.
 
Je ne m'attarderai pas non plus sur la liste que l'on ne connaitra que d'ici deux semaines.
 
L'essentiel était ailleurs, l'essentiel hier était de savoir si Jean-Luc Moudenc avait l'envergure pour être le futur maire de Toulouse, non pas maire pour signer des documents officiels ou faire des discours d'inauguration mais maire pour amener Toulouse plus loin, plus haut qu'elle ne l'est aujourd'hui, maire pour anticiper les changements de demain, et faire de Toulouse, une ville incontournable dans l'Europe de demain, maire enfin pour améliorer le sort de tous les Toulousains.
 
Et hier soir, Jean-Luc Moudenc nous a prouvé qu'il avait l'envergure pour remplir sa mission.
 
XS

Publié dans Toulouse 2008

Commenter cet article

Mata Hari 20/01/2008 13:21

Aïcha, bizarrement, je fais la campagne politique de P.Cohen, et mon travail, c'est un travail de militante. Comme le tien, j'en suis certaine: mobilisation, tractage, débats d'idées, construction de programme. Une liste d'"ex", c'est sur, c'est toujours difficile à placer. Nous verrons si vous parlez dans les mêmes termes aux représentants du "grand parti rose", quand il s'agira de négocier au 2d tour.. Ah mais non, suis-je bête, comme l'a dit votre leader, vous serez présent au second tour, mais seuls... Entre parenthèse, très bonne technique, s'allier et favoriser la liste de droite... La formation est bien passée ! Pour finir, je tenais à vous faire part de la grande classe que peuvent avoir les gens qui soutiennent JLM. Ce matin, au marché du Cristal, je croise pendant un tractage un militant qui distribue les jolis tracts (au passage, bonne idée, reprendre le bleu, le rose, le orange.. par contre, il vous manque le vert et le rouge pour couvrir l'étendue des couleurs politiques..). le M. n'a pas du apprécier de voir son territoire colonisés par nos tracts, et me lance: "la prochaine fois, mets une jupe encore plus courte, tu attireras encore plus le client". Je n'ose traduire ce que cette phrase veut dire, mais je vous donne ici un petit conseil: évitez de tenir des propos graveleux envers vos concurrents, cela pourrait vous couter cher. Et pas que dans les urnes. Mes propos sont peut-être violents, mais ils osnt à la hauteur de l'insulte. Vous comprendrez j'en suis sure mon courroux...

Xav. 18/01/2008 17:23

le parti socialiste accueille tout le monde du moment qu'ils pensent comme eux ...

jerome 18/01/2008 17:09

Le probleme est le meme concernant M Hollande ou M Cohen leur vision individuelle de tous les problemes ne permet pas le rassemblement necessaire pour des elections municipales et il s agit vraiment du probleme principal du parti socialiste il faut rassembler les gens faire des compromis et se dire que chaque personne detient une part de verite il suffit d ecouter comme le fait JL MoudencVOTEZ UTILE VOTEZ MOUDENC!!!

Aicha 18/01/2008 15:42

Les gens ne le sentent pas ainsi, même si dans les catégories de réunions de votre parti (mon ex-parti que je connais bien...), on a bien appris que c'était un meeting "national".Et tu vois qui à la place d'Hollande ? Son ex-petite copine ? Un Strauss-kahnien ? Un Fabusien ? Un "Rénovateur" ? Un Sarkozy-compatible ?!Hollande passe le mieux ?PS : tu vois que foinalement, les modérateurs ici sont pas trop méchants. Le sujet sur moudenc devient un sujet sur Hollande !Ah quand un billet pour parler de L'Autre Liste messieurs les Réformateurs ? Nous on avance bien, même sans toute la communication et le marketing de Cohen. On n'a pas de CohenTV avec un casting ridicule, le grand parti rose nous fiche des bâtons dans les roues, mais on avance.

Mata Hari 18/01/2008 13:44

Le problème de François Hollande est justement d'avoir toujours chercher le consensus. Le consensus mou n'est pas constructif, les gens s'éparpillent et personne n'est satisfait. C'est pour cela aujourd'hui qu'on se retrouve avec un PS en désordre de bataille.Je le répète, ce meeting n'était pas u meeting de camapgne municpale, mais un meeting national, sur le thème du Pouvoir d'achat. Le premier meeting aura lieu le 5/03.