Municipales 2008 : Ramonville avec O. Zennaro (5)

Publié le par A.P.ré. (Frédéric Guyonnet)

Revue de Presse
Revue de Presse agrandir

Un calme olympien, le discours posé et méthodiquement réfléchi, le chirurgien Olivier Zennaro, cerveau numéro 1 de la liste UMP aux municipales, manifeste une sérénité aux antipodes du scénario ring de boxe politique entre le PS et les Verts dans la cité. À un peu plus de trois mois des échéances électorales, il ne se contente pas d'observer l'autre rivage. Au contraire, il nage à contre-courant de la politique menée par l'actuelle municipalité, fustige même et sort même de sa manche des pochettes surprises.

Si vous êtes élus, quels seront, selon vous, les plus mauvais héritages ?

Le pire, ce sont les finances. Même si on s'en doutait. Les charges salariales, pincées par la cour des comptes, représentent 63 % du budget. Ce qui limite toutes possibilités d'investissements. C'était le choix de M. Cohen de densifier le service public, mais il a pris trop de latitude. Il en faut mais il faut le contrôler et pourquoi pas en soustraire au privé. Sur les équipements, il y aura du travail, notamment avec le stade nautique qui a 30 ans. C'est le dernier encore en activité du programme des 1 000 piscines. Mieux vaut prévenir que guérir. Que dire du logement, un dossier majeur, nous allons nous attacher à organiser une vraie mixité : des logements sociaux mais aussi la promotion au logement accessible à la classe moyenne. Tous les grands projets sur le plan de l'urbanisme seront soumis à concours d'images et au référendum de la population.

Concernant l'éco-citoyenneté, vous parlez de faire intervenir les Verts ?

Tout à fait, on ne demande pas aux Verts de rejoindre notre liste mais nos projets leur seront soumis. Nous sommes sensibles au développement durable et aux économies d'énergie. La mairie PS n'a rien fait. Les Verts en sont conscients apparemment.

Quelles seront vos actions pour le développement durable ?

En premier lieu, nous allons effectuer un bilan énergétique pour toutes les structures de la municipalité, bilan que nous étendrons aux entreprises et aux particuliers. Nous travaillerons en totale transparence afin de ne pas faire de l'écologie de parade.

Et vos grands projets ?

Intégrer à la maison médicalisée un lieu de consultations pour assurer une permanence le week-end en fédérant des médecins de la ville et des alentours. Créer des lieux de vie dans la commune, stopper la ghetoïsation des quartiers, ne pas faire de notre ville une cité-dortoir comme elle devient, favoriser le commerce de proximité en n'acceptant pas des bus sur l'avenue Tolosane, générer un nouvel accès au Parc Technologique l'ouvrant sur Marnac.

Tout cela dit grand contrôle des finances ?

Absolument, c'est pourquoi figure sur notre liste, qui sera bouclée mi-janvier, Bernard Bouissou, expert-comptable et commissaire aux comptes. Ce sera le futur grand argentier de la ville, un homme de rigueur mais de rigueur au bénéfice des Ramonvilois

Plutôt Sicoval ou Grand Toulouse ?

Qu'importe, l'essentiel est de communiquer avec nos voisins. Il faut créer une vraie synergie avec Castanet par exemple.

zennaro.ramonville2008@yahoo.fr

 

Vous trouverez ci-joint un article tiré du journal "La Dépêche" du jeudi 20 décembre 2007.

Olivier Zennaro et son équipe vous souhaitent de passer d'excellentes fêtes de fin d'année.

http://fr.blog.360.yahoo.com/blog-VLjBBdkrfqhi1dvdtAf79rBzz66vMbswAtRIx4jL

Publié dans Municipales 2008

Commenter cet article