MESSAGE AUX AMIS DE L’APRé

Publié le par A.P.ré. (Frédéric Guyonnet)

pat-crasnier.jpg
Chers amis, ceux qui me connaissent savent que je peux être acide dans mes analyses, ceux qui suivaient mon papier dans un journal de la région appelé « AUTAN LE DIRE » ceux qui lisent mon blog savent que j’essaye à chaque fois d’être objectif et de ne pas me laisser aller à des attaques de personnes ou bien de montrer un attachement trop évident à une doctrine ou une autre.

Mon objectif est, et restera le plaisir de l’analyse et quelquefois du coup de gueule, mon blog s’appelle aussi autan le dire volontairement sans T à autan car je veux que mes papiers soient décoiffant comme le vent d’Autan bien connu à Toulouse. De plus je refuse de me laisser enfermer dans une idéologie, la liberté est mon seul guide.

Si je prends le temps d’écrire ce petit mot à tous ceux qui lisent ou écrivent dans ce blog, c’est que je constate que  la campagne des municipales démarre dans la bassesse et dans les arguments de poubelle.  Je souhaite (avec bien d’autres) être le défenseur d’un certain niveau de la politique, avec des arguments qui tiennent la route. Ce que je commence à lire c’est tout ce qui est exécrable et insupportable, les attaques de personnes et pas des idées, les diffamations qui peuvent déboucher sur des actions de justices, des forts en gueule mais qui se cachent derrière un pseudonyme. Tous ce qui ne devrait pas exister et je ne pense pas que ces déviances soient le fait d’un parti plutôt qu’un autre.

Pour ma part je préfère me battre pour ou contre des idées que contre des hommes (ou femme) sur un plan personnel. Il n’y a rien de plus facile que les attaques personnelles, il n’y a rien de plus bas non plus.

Aujourd’hui je constate par exemple que Monsieur MOUDENC est une cible facile alors que la seule chose qui soit importante c’est son programme pour l’avenir de Toulouse comparé aux programmes des autres concurrents. Rien ne lui est pardonné alors que c’est un homme qui consacre sa vie à Toulouse sans bruit depuis bien longtemps. Ses positions politiques son modérées, et bien tant mieux, pour être maire de tous les Toulousains c’est certainement un gage de réussite plutôt que ceux qui sont enferrés dans une idéologie (même si elle est du passé)

Les commentaires commencent à fuser sur son appartenance politique, mais personne ne reprochait à Dominique Baudis d’être un centriste modéré, ce qui n’a jamais empêché les rapprochements avec l’UMP (ou le RPR à l’époque) Monsieur Douste Blazy était lui aussi à l’UDF, même si maintenant il est à l’UMP et même président départemental. Cela n’a pas empêché Monsieur MOUDENC de rester fidèle à son appartenance au groupe des modérés.

Ceci pour montrer que ce n’est jamais sur les attaques de personne qu’un campagne électorale se gagne ou se perd. Que chacun essaye d’avoir une analyse critique sur de idées, le débat y gagnera en profondeur et en intérêt.

Patrick crasnier    http://autan-le-dire.over-blog.com/

Publié dans Toulouse 2008

Commenter cet article

Xav. 11/12/2007 17:58

Je crois qu'ont peut arriver à un consensus tous les 2 ;-)2/ ce qui manque à Toulouse en effet, c'est un réseau "maillé" cad pouvoir passer de banlieue à banlieur ou de quartier à quartier sans transiter par le centre.Maintenant, je ne suis pas analyste logistique chez Tisséo pour pouvoit comparer la rentabilité "d'usage" des différents investissements mais le métro, ça me parait sacrément bien : ça ne surcharge pas le trafic en surface, c'est rapide et ça fonctionne même les jours de grève.Le tram, j'ai essayé en tant que touriste à Montpellier et Bordeaux, ça gène la circulation, ça met un temps fou, ça doit provoquer quelques accidents.En plus, à Toulouse, les rues sont étroites donc des lignes de tram supprimeraient mécaniquement des ligne de voiture, elles résoudraient donc des problèmes tout en en créant d'autres ...Je comprends qu'on utilise le tram en complément mais le métro me parait une bonne base sur notre ville.3/ la gratuité.Moi je suis contre pour 2 raisons : * la raison principale c'est que tisséo n'en a vraiment pas les moyens vu son niveau d'endettement (ou alors on m'a menti sur les chiffres)* deuxiemement, les gens ne respectent pas ce qui est gratuit donc, je suis pour que l'on fasse payer les services même d'une manière symbolique.Maintenant, en effet, je suis tout à fait favorable à ce que le cout des transports pour les usagers soit le plus réduit possible.Ca parait tout à fait logique d'inciter les gens à utiliser les transports en commun puisque c'est moins polluant, moins accidentogène etc etc

BL 11/12/2007 17:32

1. On est d'accord.2. Je ne dis pas que le tramway est la solution miracle, je voulais juste faire remarquer que le métro coûte très cher et bloque tous les autres projets. Le prolongement jusqu'à Labège ? Au moins 300 M€.Pour moi, plutôt qu'avoir un réseau qui se contente de tout rabattre vers le centre de l'agglomération, il faut un réseau maillé utilisant divers modes (métro, tramway, TER, lignes de bus en site propre, ligne de bus express pasant par les voies rapides pour les liaisons banlieue-banlieue, etc.).3. Pour la gratuité, je suis partagé.D'un côté, j'y suis tout à fait favorable dans le sens où cela peut aider beaucoup de gens à franchir le pas. C'est également un bon moyen pour accélérer les temps de trajet pour les bus, surtout pour les lignes chargées. A noter que les billets représentent seulement 10% des recettes de Tisséo pour son fonctionnement (6% pour les collectivités locales).D'un autre côté, cela me gênerait que cela soit totalement gratuit d'un point de vue citoyenneté. Autre avantage du paiment, c'est que l'on a des statistiques sur l'utilisation des lignes. Si un grand programme de remise à niveau du réseau sur l'ensemble de l'agglo voyait le jour, je verrai bien en revanche que les impots locaux soient légèrement augmentés et que des abonnements soient donnés aux habitants de l'agglomération.

Xav. 11/12/2007 16:54

On va faire bref,1/ je suis tout à fait d'accord pour dire que les élus et les différentes collectivités locales ont été dépassées par la croissance de Toulouse et de son agglo, en particulier en terme de transport. C'est également le cas des autres communes, de la région et du département.2/ " avec 1 ligne de métro, on construit 3 lignes de tramway",  vu la vitesse d'un tram en plein centre ville, il faudrait une heure pour relier les minimes à l'université paul sabatier contre 15min en métro mais libre à vous de préférer le tram ...3/ "vous me semblez avoir des a priori très arretés vis à vis de cohen". ??? Je n'ai fait que citer son programme, confer son site où il "évoque" bien la gratuité des transports dans Toulouse; vous qui êtes un "spécialiste" ès transports, commentez nous donc cette mesure.

BL 11/12/2007 16:30

"De grace, arrêtez de nous prendre Bordeaux comme exemple dans les déplacements et transports." Et pourtant, aujourd'hui Bordeaux fait figure d'exemple et Toulouse de cancre (voir par exemple le palmarès 2006 du magazine "Ville et transports" http://www.smtc-grenoble.org/files/palmares_2006.pdf)."C'est plus dur de traverser Bordeaux que de franchir les Pyrénées."Loin de moi de penser que tout est parfait à Bordeaux, je note cependant que vous parlez surement plus de déplacements en voiture que de transports en commun et plus de transit que de vie quotidienne."Qui plus est, Bordeaux est la seule grande ville où la balance des habitants est négative (moins d'habitants qu'il y a quelques années), ce n'est pas du tout comparable avec Toulouse qui a le plus fort taux de croissance en habitants." D'accord l'agglomération toulousaine connaît une croissance qui a aveuglé les élus qui n'ont pas vu qu'on allait dans le mur (voir périph par exemple). Cependant, pour votre gouverne, la tendance démographique de Bordeaux même s'est inversée et celle de l'agglomération est relativement dynamique (mais moins qu'ici)."Sinon, en effet, Tisseo est endetté, et c'est normal vu les investissements qu'il supporte." 1. Ces investissements très coûteux concernent essentiellement Toulouse2. Avec le prix de la ligne B, on aurait pu faire 3 lignes de tramways"Alors expliquez moi comment Cohen va mettre en oeuvre la gratuité des transports à Toulouse, ne nage-t-on pas en pleine démagogie ??? "Je vous ai parlé de Cohen, moi ?En tout cas, vous me semblez avoir vis-à-vis de lui certains a priori très arrêtés !

Xav. 11/12/2007 14:59

A chaque fois c'est la même chose et à chaque fois ça me fait rire !De grace, arrêtez de nous prendre Bordeaux comme exemple dans les déplacements et transports.C'est plus dur de traverser Bordeaux que de franchir les Pyrénées.Qui plus est, Bordeaux est la seule grande ville où la balance des habitants est négative (moins d'habitants qu'il y a quelques années), ce n'est pas du tout comparable avec Toulouse qui a le plus fort taux de croissance en habitants.Sinon, en effet, Tisseo est endetté, et c'est normal vu les investissements qu'il supporte. Alors expliquez moi comment Cohen va mettre en oeuvre la gratuité des transports à Toulouse, ne nage-t-on pas en pleine démagogie ???