Municipales 2008 : Toulouse avec J.L. Moudenc (3)

Publié le par A.P.ré. (Frédéric Guyonnet)

Moudenc.jpgMon parti c'est Toulouse !
C’est avec cette affirmation que Jean Luc MOUDENC à commencé et terminé son intervention devant les adhérents de l’APRé.

L’APRé (l’atelier des professionnels réformistes)  et son président Jean Louis CHAVOILLON avaient convié Jean Luc MOUDENC à présenter le pré lancement de sa campagne électorale pour les élections municipales. Nombre  d’adhérents de l’APRé ainsi que nombre de sympathisants toulousains étaient présent Lundi soir à l’Hôtel Holiday Inn de la place Wilson, pour écouter Monsieur MOUDENC.

Personne n’a été déçu, Jean Luc MOUDENC après nous avoir présenté les éléments essentiels du bilan municipal des trois dernières équipes municipales, à rendu hommage à Dominique BAUDIS et à Philippe DOUSTE BLAZY « qui ont su donner à Toulouse cet élan vers l’avenir » Pour Jean Luc MOUDENC le bilan est globalement très satisfaisant, il en est fier à juste titre et c’est avec fierté qu’il demandera au Toulousains leurs suffrages pour cette élection « très importante pour Toulouse »

Avec beaucoup de clarté et de volonté de réussite, Jean Luc MOUDENC, tout en affirmant que ce bilan positif n’était que le passeport pour permettre de se présenter, nous a donné le ton de cette future campagne. Il nous a véritable convaincu que son ambition pour Toulouse était grande, il n’avait pas de mots assez forts pour nous dire que même si le bilan était positif, « Il faut aller plus loin » « L’ambition pour Toulouse doit être Européenne. »

Les auditeurs présents ont écouté avec beaucoup d’attention le développement des trois grands points clé qui feront l’objectif de la future équipe municipale si Jean Luc MOUDENC est élu. En premier le développement pour permettre à Toulouse d’être dans le TOP 20 des capitales Européennes. Ce développement passe bien sur à la consolidation des projets en cours, aéronautique, spatial, cancéropole et bientôt Galiléo. Mais développement des infrastructures de communication comme le TGV qui doit passer par Toulouse pour joindre l’Espagne L’Italie et bien sur le nord.

En second  le  grand projet de ville qui doit permettre à tous les Toulousain, dans un climat social serein d’être intégrés dans leur ville. Investir sur l’école, sur la sécurité, apporter des réponses nouvelles, tout ce qui peut permettre à Toulouse d’être la ville socialement harmonieuse dont tout le monde rêve.

Enfin l’environnement et le développement durable. Jean Luc MOUDENC nous a rappelé que l’équipe en place n’a pas attendu le grenelle de l’environnement pour être phare dans le développement durable. La ville a même reçu au congrès des maires de France la Marianne d’or de l’environnement et le premier prix pour le développement durable. La politique de l’environnement pour la ville de Toulouse sera donc dans la continuité.

L’intervention de Jean Luc MOUDENC s’est terminée sur une note d’ouverture vers les personnes de la société civile, qui seront partie prenante sur la liste municipale pour les élections. Affirmant que les personnes qui ont été les moteurs de la réussite depuis la dernière élection seront bien sur reconduites, mais que la liste sera ouverte vers une plus grande diversité. La conclusion étant bien sur « Mon seul parti c’est Toulouse »

Le cocktail qui suivit fut sympathique et surtout très animé sur le sujet de Toulouse.

Patrick CRASNIER

Publié dans Toulouse 2008

Commenter cet article

Jean-Loup Lefrançois 02/12/2007 15:23

Lundi soir, 26 novembre, j'étais au Capoul, suite à l'invitation de l'APré que j'avais relayé ici, et bien, voici une soirée que je ne regrette pas. D'abord, le cadre sympa, une ponctualité exemplaire (merci Monsieur le maire !), des invités de marque, normal, j'en faisais partie !, une organisation sans faille, merci Jean-Louis, merci Fredéric, chacun se reconnaîtra. Et maintenant, venons en, à la vedette de la soirée, je veux dire Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse, parfaitement à l'heure, je l'ai déjà dit, bronzé, visiblement en forme. Un discours, sans notes, de haute tenue, pas seulement dans l'aspect mais, aussi, dans le fond et là, la concurrence peut s'aligner. Un bilan, rapidement brossé, que chacun connaît, mais cela ne fait pas de mal de le rappeler. Un projet, des projets, motivants, ambitieux avec une vision d'avenir qui doivent faire taire les petits et les envieux. Un grand maire pour Toulouse, une excellente soirée.

de BEAUMONT Marielle 28/11/2007 00:59

Je remercie beaucoup Jean-Louis et ses collaborateurs qui ont  organisé une soirée très agréable autour de notre maire en pleine forme . Bravo, tout était très bien.Merci aussi à Patrick  de son très bon compte-rendu. J'ai apprécié  le discours de Jean-luc Moudenc dans sa forme à la fois décontractée et grave   et sur le fond  car tous les thèmes de la vie de la cité ont été abordés. Jean-Luc Moudenc a été de plus un très bon pédagogue , ce qui n'est pas souvent le cas en politique.J'ai apprécié aussi les hommages mérités qu'il a rendu à ses prédécesseurs et ses remerciements aux membres de son équipe municipale sortante. L'excellent travail et les qualités humaines de Messieurs Baudis font partie de la "mémoire collective" des toulousains, ils sauront aussi se souvenir  que Philippe Douste-Blazy est à l'origine du grand projet du Pôle Santé promis à un brillant avenir. Pour le versant social, le projet de "mettre le paquet" sur la famille me semble une très bonne idée. Cela est déjà fait  avec l'augmentation du nombre de places en crêche, la formation des assistantes maternelles, les CLAE etc... JLuc Moudenc a parlé en plus d'une aide à la scolarité pour éviter l'échec scolaire qui peut marginaliser très tôt un enfant .Tous les parents veulent que leur enfant soit heureux et puisse "avoir un bon métier" , certains ont besoin de plus d'aides que d'autres , à la collectivité de les leur proposer , mais de contrôler aussi leur bon usage me semble-t-il.... ce serait bien aussi que les parents soient impliqués dans ces projets , notamment que les parents  toulousains issus de l'immigration puissent  se perfectionner eux aussi , ne serait-ce que bien maîtriser notre langue et la parler le plus possible en dehors de l'intimité familiale, minimum requis ( à mon avis) pour la scolarité des enfants et la meilleure intégration possible de toute la famille.     J'ai aussi bien aimé le "off" autour du buffet généreux : chacun composait la future liste municipale !   "j'espère qu'untel est sortant depuis le temps qu'il (elle) y est".... " évidemment qu'il (elle) a bien travaillé mais bon c'est la moindre des choses "..... "place aux jeunes".... "tu crois qu'il va y avoir un socialiste, un modem , une Rachida  ....ou ..... ?"....Je pense que certains qui étaient présents rêvent  "d'y être" , .... mais aucun ne l'a avoué ! Moi, j'ose penser  qu'il y en aura un de l' A.P.Ré . y'a intérêt !!  (ça rime en plus  !)Encore merci aux organisateurs et à notre maire de nous avoir fait l'honneur de l'annonce de ses bons projets réalistes et ambitieux pour Toulouse. 

Pinocchio 27/11/2007 22:26

Je suis assez d'accord avec vous Gold31, notamment sur Douste-Blazy et son irresponsabilité. Souhaitons qu'il ne vienne pas tout faire capoter.La prestation de Jean-Luc a été bonne (mais il était devant un auditoire conquis). Il devrait je pense socialiser son discours et se revendiquer du centre pour réussir.En ses périodes troubles (émeutes de banlieue), le thème gagnant ne sera pas les grands projets pour Toulouse, mais bien les problèmes de chomage, banlieue, insertion,...Sinon le PS risque de se régaler.

Gold31 27/11/2007 19:08

Excellente prestation du Maire Jean-Luc Moudenc hier à Toulouse, devant une salle comble où certains sont restés debouts, faute de place. Je n'ai pas l'habitude de mâcher mes mots sur ce blog chacun le sait, mais je dois dire pour ma part que le discours de monsieur Moudenc m'a assez impressionné, par la maîtrise parfaite de son sujet, son objectivité, son honnêteté enfin. Moudenc a par ailleurs confirmé le soutien très attendu de dominique Baudis, ce pour lequel je ne peux que le féliciter. En réponse à vos commentaires, tout d'abord Matthieu, l'APRé n'a pas fait payer 10€ pour entendre Moudenc comme vous semblez le dire, mais en tant que participation au cocktail qui suivait ce débat. Soyons bien d'accord là dessus. Quant à votre commentaire Pinocchio, permettez moi de vous dire qu'en tant que membre moi-même de l'UMP, je comprends la frilosité que l'on peut avoir à se revendiquer de l'UMP en Haute Garonne...c'est partir perdant d'avance effectivement au regard de l'inaction, de l'incompétence du bureau de l'UMP31, voir du travail de sape parfois que ce bureau a pu volontairement faire, ou pire, faire involontairement. Vous n'ignorez pas que nombre d'adhérents UMP comme moi attendent un changement radical au bureau de l'UMP31, notamment le départ de Douste Blazy, le seul responsable à mes yeux de la débâcle que nous avons connu aux législatives , par son absentéïsme, sa léthargie etc.etc. Pour votre information, je reste un membre actif de l'UMP, mais ne fais pas partie du bureau et n'en ferai pas partie tant qu'il restera en l'etat, et me situe en tant que militant sarkozyste surtout. J'ai trouvé de ce point de vue Moudenc très en phase avec le sentiment qui est le mien et que je viens de vous exposer.