BRAVO AUX AGRICULTEURS DE L’ARIEGE

Publié le par A.P.ré. (Frédéric Guyonnet)

BRAVO AUX AGRICULTEURS DE L’ARIEGE

Oui bravo car ces agriculteurs qui veulent vivre et travailler en paix ont compris qu’il ne fallait plus laisser les gauchistes et les bobos faucher leurs champs en toute illégalité.

Ces faucheurs terroristes, à la solde de BOVE et de la ligue communiste révolutionnaire avaient prévu une manifestation anti OGM à Saverdun. Les agriculteurs de la FDSEA ont pris de parti de faire aussi une manifestation pour leur tranquillité et l’application de la loi. Résultat les antis se sont trouvés refoulés aux portes de la ville qui était occupée par les tenants de la légalité et du droit individuel. Belle démonstration,  si nous voulons, nous pouvons faire reculer ces minorités agissantes qui pourrissent la vie de tout le monde.

N’oublions pas que depuis plus d’un an (époque du CPE) nombre de personnes  ont compris qu’il ne fallait pas laisser la rue gouverner et surtout qu’il ne fallait pas que la rue soit le terrain de jeu des antis. Sur l’exemple des agriculteurs de l’Ariège, nous pourrons à l’automne défiler POUR le service minimum en face des cégétistes qui vont manifester contre. Nous pourrons aussi manifester pour ce que refusent les enseignants, pour les 39 heures seule voie possible pour nos PME etc.

Le temps n’est plus aux tergiversations, il est urgent que notre gouvernement mette en application les projets de campagne de Nicolas Sarkozy, sans quoi la France va encore reculer. Cet été à vu une augmentation sans précédent des prix et conjointement un recul terrible du pouvoir d’achat. Seule la compétitivité permettra aux entreprises de s’en sortir, de créer des emplois et de payer correctement les salariés. Nicolas Sarkozy n’a pas été assez loin, il faut abroger la loi sur les 35 heures quitte à ce que la CGT soi mécontente. Ceux qui veulent ne travailler que 35 heures pourront le faire au dépend de leur pouvoir d’achat mais pas au dépend de ceux qui veulent travailler et s’en sortir.

La place existe pour faire des campagnes pour ces projets, les antis seront forcement en minorité et cela se verra. Il est possible de les contrer sans les empêcher de parler mais en parlant plus fort ce qui ne s’est jamais fait en France, sauf une fois pour défendre l’école libre.

Un exemple dernier sondage sur la loi pour le service minimum dans le service public (transport mais aussi éducation poste etc.) résultat 77% des Français sont pour.

Bravo donc aux agriculteurs de nous montrer la voie.

Patrick Crasnier (http://autan-le-dire.over-blog.com/)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Frédéric GUYONNET 13/08/2007 17:56

Merci Patrick pour cet article. Il est clair que maintenant il y en a marre de ces Bové, ces terroristes qui dégradent les biens d'autrui.Lorsque l'on sait que les agriculteurs consacrent plusieurs saisons à une récoltes ce qui leur donne leur revenu pour l'année... A priori Bové ne doit pas être souvent dans ses champs et ne doit pas savoir ce que le mot travail signifie.J'aimerais avoir une pensée pour ce brave agriculteur qui s'est suicidé il y a quelques jours : "Ce week-end, un éleveur de maïs OGM s’est suicidé. Il aurait été informé d’une manifestation qui allait avoir lieu sur son exploitation de maïs transgénique, un maïs lui permettant de nourrir son élevage de cochons".Les anti OGM sont vraiment des TERRORISTES qui devraient être traités comme tels.

Delaire Jacques-Daniel 13/08/2007 05:59

Ceci est très intéressant et prouve que que au lieu de se laisser prendre en otage, par les "grèvistes fouteur de troubles patentés et autres fouteurs de merde du genre BOVE et cie", les citoyens peuvent se prendre en main et se rebiffer !Il y en a marre de se laisser emmerder par cette minorité révolutionnaire, qui bloquent la démocratie !Au fait BOVE, il ne devait pas aller en "colonnie de vacances" pour quelques mois...?