10 BONNES RAISON DE VOTER POUR LA LISTE DE BRIGITTE BAREGES

Publié le par A.P.ré. (Frédéric Guyonnet)

ELECTIONS REGIONALES DES 14 ET 21 MARS 2010

10 BONNES RAISON DE VOTER POUR LA LISTE DE BRIGITTE BAREGES 

  1. Ces élections régionales sont un premier pas vers la RECONQUETE de Toulouse en  2014
    • Notre région, où toutes les grandes collectivités sont aux mains d’un seul et unique parti, a besoin d’ALTERNANCE.
    • Il faut remettre le DEBAT démocratique au cœur de nos institutions
    • RENOUVELER et RAJEUNIR la classe politique locale, le pari de Brigitte Barèges
  1. Notre région mérite mieux que 12 ans de bilan de Martin Malvy.
    • Si vote SANCTION il doit y avoir, ce doit être non pas envers le Président de la République, mais envers le Président sortant, seul responsable de l’endormissement de la région.
    • + 34% d’augmentation de nos impôts depuis 2004, une des régions où la pression fiscale est la plus forte alors que le budget annuel est conséquent (1,3 milliards d’euros).
    • Un bilan shakespearien qui pourrait se résumer à « Beaucoup de bruit pour rien » tant la communication (8M€ par an) a pris le pas sur les actions concrètes et sur les grands projets structurants que nous cherchons toujours …
    • Aucune anticipation, aucune ambition, aucune vision, aucun véritable projet politique …
    • … avec les résultats que l’on connaît en matière de retard dans le désenclavement, l’absence de grand projet structurant régional, le saupoudrage, le clientélisme
    • L’opacité d’un système satellitaire où les trop nombreuses agences et filiales régionales forment un labyrinthe très cher à entretenir
  1. Les 3 A du fondement de notre projet : ANTICIPATION / AMBITION / ACTION
    • Nous voulons faire absolument le contraire de ce qui a été fait depuis 12 ans et arrêter de SUBIR notre développement.
    • Nous croyons que l’action politique c’est avant tout anticiper et proposer une vraie vision de ce que notre région doit être dans 10, 20, 30 ans.
    • Nous avons de l’ambition pour notre région : la moderniser et faire de Midi-Pyrénées une grande région européenne. Elle en a tous les atouts (patrimoine, paysage, situation géographique, matière grise, dynamisme économique, culture, gastronomie …). Il lui manque la vision, le courage et le volontarisme politique dans une compétition forte, notamment avec nos voisins proches (Aquitaine et Languedoc-Roussillon).
    • Notre mandat sera placé sous le signe de l’ACTION politique pour sortir au plus vite de la crise et relever tous les défis économiques, environnementaux et européens qui attendent notre territoire

Votre navigateur ne gère peut-être pas l'affichage de cette image. Nos priorités :  E pour Emploi et développement économique

  •  

         A pour Aménagement du territoire équilibré et désenclavement

  •  

         D pour Développement Durable et environnement

  •  

         S pour Solidarité et Sécurité 

  1. Favoriser l’emploi et le développement économique
    • Le constat est accablant : une crise économique sans précédent qui touche la région, un chômage en forte hausse, et seulement 3,6% du budget annuel consacré au développement économique.
    • Nous proposons un grand plan de relance pour l’industrie, l’agriculture, les PME et commerçants/artisans (90% des entreprises)
    • Un grand plan en faveur des PME sous-traitantes aéronautiques : mise en place d’un fonds de garantie pour aider aux problèmes de trésorerie et de fonds de roulement, un accompagnement dans la nécessaire diversification
    • Soutenir et favoriser la DIVERSIFICATION vers des secteurs d’avenir et créateurs d’emplois : cancer-bio-santé, bio-energies et énergies renouvelables (« Green Vallée »), Nanotechnologies, applications de la mobilité et Navigation par satellites, services aux personnes, Tourisme
    • Faire de l’INNOVATION une priorité et transformer l’essai de la recherche en mettant l’accent sur les brevets et le transfert de technologies vers l’industrie. Avec le formidable potentiel de matière grise dont nous disposons (2ème région universitaire et scientifique), il faut tout mettre en œuvre pour que les innovations lancées en Midi-Pyrénées donnent lieu à des créations d’entreprise, de richesse et d’emplois en région ! Nous souhaitons devenir la Silicon Valley française.
    • Un guichet unique pour remplacer la myriade d’agences inefficaces et coûteuses de la région et accompagner les entreprises dans leur développement
    • Accompagner les politiques de l’Etat à la hauteur des enjeux pour démultiplier les résultats : plan de relance, mais aussi Grand Emprunt, Plan Campus, Assises de l’Industrie
    • Avoir une vraie politique de formation (formation professionnelle et apprentissage) vers les gisements d’emplois locaux.
  1. Désenclaver Midi-Pyrénées, enfin !
    • Constat : échec de la politique du tout rail de la région (500M€ consacré au TER), engorgement croissant du périphérique toulousain, aucun aménagement du territoire efficace prévu, rien pour le TGV en 12 ans … alors que les transports et l’aménagement du territoire sont une compétence majeure de la région
    • Nous souhaitons un démarrage des travaux du TGV dans 2 ans après trop d’années d’inertie régionale
    • Au tout-rail, nous préférons le développement de la MULTIMODALITE, en accord avec les recommandations du Grenelle de l’Environnement
    • Nos projets phares :
  •  
    •  
      • Un raccordement des capitales départementales à Toulouse en 2x2 voies rapides (Auch, Castres, Rodez …)
      • Des gares multimodales à 10-20 km de Toulouse, véritables nœuds d’échanges entre tous les moyens de transport (route, train, métro, bus, vélo, taxi)
      • Un billet unique avec un prix unique , le PASS MOBILITE
      • La sécurité dans les gares avec la vidéosurveillance
      • Un Plan Régional des Déplacements
      • La relance de routes transversales (prolongement de l’Arc-en-ciel vers l’A64 par exemple)
  1. Lancer la révolution environnementale « positive »
    • Constat : moins de 2% du budget consacré à l’environnement, des Plan Climat vides de propositions concrètes, l’écueil du Tout-Bio.
    • Notre ambition : une politique environnementale positive et pas culpabilisante, créatrice de bien-être pour tous et d’emplois
    • Etre au cœur de la révolution verte et faire de Midi-Pyrénées une Green Vallée en
      • Exploitant à la fois notre formidable potentiel naturel (eau, soleil, bois, biomasse …) couplé à notre exceptionnel savoir-faire de R&D
      • Devenir la 1ere région productrice d’énergies renouvelables
    • Un grand plan de relance en faveur de l’agriculture, le 1er employeur de Midi-Pyrénées
      • Aider à l’installation des jeunes agriculteurs et à la modernisation des exploitations
      • Campagne de revalorisation de la filière
      • Au Tout-Bio du président sortant, nous privilégions l’Agriculture de Proximité de Qualité en instaurant un label « Produit de Midi-Pyrénées » et des cantines Terroir afin de favoriser les circuits courts
      • Développement de l’Agro-Tourisme sur le modèle italien
  1. Pour la Solidarité et la Sécurité
    • Solidarité envers nos aînés (700.000 personnes de plus de 60 ans) en soutenant le maintien à domicile, la télé-médecine, la création de maisons de santé en zones rurales, en facilitant l’accès en maisons de retraites
    • Solidarité envers les jeunes (650.000 jeunes de moins de 20 ans) qui représentent une richesse exceptionnelle, en finançant leur permis de conduire contre une contribution sociale/écologique volontaire ou en créant des logements étudiants à 200€/mois
    • Sécurité enfin pour garantir une qualité de vie à tous nos concitoyens avec l’installation de la télésurveillance dans les lycées et les gares.
  1. Faire de Midi-Pyrénées une grande région européenne au rayonnement international
    • Constat : Une région qui perd du terrain face à ses concurrents européens, voire même à ses voisins (Aquitaine)
    • Relancer l’EuroRégion en soutenant une candidature franco-espagnole Pyrénées aux JO d’hiver de 2022
    • Renforcer le lobbying européen en étant plus présent à Bruxelles
    • Elaborer un grand plan de Marketing territorial pour notre région, avec l’objectif de développer notamment le tourisme
    • Militer pour un grand geste architectural (gare TGV ? bâtiment culturel ?) comme symbole du rayonnement nouveau de la région dans le monde
  1. Notre combat en faveur d’une modernisation, simplification, clarification et plus grande efficacité de notre organisation territoriale : OUI A LA REFORME DES COLLECTIVITES LOCALES ET DE LA FISCALITE LOCALE
    • Cette réforme est une nécessité et ce constat est partagé
    • Seuls nos élus ont le courage de s’atteler à cette réforme qui scie la branche sur laquelle les élus sont confortablement assis
    • Les chiffres sont alarmants :
      • En 15 ans les dépenses publiques locales ont augmenté 2 x plus vite que le PIB
      • En 6 ans (depuis 2004) les dépenses de fonctionnement des régions ont augmenté de 87%, les dépenses de personnel et de frais généraux de plus de 400% !
    • Il faut mettre un terme à cette organisation complexe, illisible, inefficace et couteuse en redonnant un véritable rôle clair et des responsabilités aux collectivités
    • Il faut réorganiser l’action publique locale autour de 2 échelons naturels :
      • La proximité (commune / agglo / métropole)
      • L’aménagement du territoire (département / région)
    • La réforme de la Taxe Professionnelle, souhaitée depuis des années par tous les bords politiques, a été mise en œuvre grâce au courage de notre gouvernement. Ainsi ce sont 2 à 3 points de compétitivité que gagnent nos entreprises, ce qui permettra de conserver bon nombre d’emplois dans nos territoires sans que les recettes des collectivités n’en soient affectées.
  1. Une équipe de choc autour d’une femme extraordinaire : Brigitte Barèges !
    • Une femme courageuse, déterminée, de convictions, amoureuse de son territoire
    • Qui porte une ambition pour notre région, une vision et un projet politique
    • Qui n’a pas fait de la politique son métier (avocate pendant 30 ans)
    • Qui a toujours gagné ses combats électoraux, tous très difficiles et qui est une gagnante
    • Qui a osé faire le renouvellement et le rajeunissement politique attendu dans notre région
    • Une femme avec qui l’action politique retrouve tout son sens au service de l’intérêt général !

Publié dans Régionnales 2010

Commenter cet article